Covid-19 : Le groupe Seb tient la barre et investit dans une pépite new-yorkaise

 |   |  1072  mots
Le leader français du petit électroménager, qui nourrissait de grandes incertitudes en raison de la crise sanitaire, semble avoir réussi à limiter les dommages à l'échelle du groupe et continue même à investir.
Le leader français du petit électroménager, qui nourrissait de grandes incertitudes en raison de la crise sanitaire, semble avoir réussi à limiter les dommages à l'échelle du groupe et continue même à investir. (Crédits : DR)
Alors que le leader français du petit électroménager nourrissait de grandes incertitudes en raison de la crise sanitaire ayant touché l’ensemble de ses marchés, le groupe Seb, basé à Ecully (69), a annoncé ce matin une baisse de son chiffre d’affaires de 12,7% au premier semestre 2020. Tout en travaillant à conserver ses liquidités, le groupe a même continué sa politique de croissance externe, avec une prise de participation majoritaire au sein d’une pépite new yorkaise, StoreBound.

Le coup se veut beaucoup moins fort que prévu, surtout à compter du 2e trimestre, où les indicateurs semblent remonter la pente.

Frappé de plein fouet par la crise sanitaire comme l'ensemble des grands industriels, le fabricant français du petit électroménager Seb (34 000 collaborateurs sur 41 sites industriels) a toutefois su amortir la chute. D'après ses derniers résultats semestriels communiqués aujourd'hui, le groupe a enregistré une baisse, moins forte qu'attendue, de 12,7% au premier semestre 2020, pour un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros.

Même si ce score demeure meilleur que ses prévisions, notamment au cours du second trimestre, où la baisse est limitée, le groupe affiche néanmoins un résultat net de 2,7 millions d'euros, pour un résultat d'exploitation en baisse de 72,8 % à 58 millions d'euros.

Le PDG du groupe, Thierry de La Tour d'Artaise, s'est montré cependant plutôt positif : "Dans un contexte sanitaire ayant fortement affecté la distribution et bouleversé la consommation, les résultats du premier semestre 2020, accompagnés d'un 2ème trimestre meilleur qu'attendu, témoignent de la résilience et de l'agilité du groupe, ainsi que de la mobilisation de nos équipes".

Lorsqu'on regarde plus en détail l'évolution...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :