SEB investit dans les fontaines à eau de Castalie

 |   |  344  mots
(Crédits : Castalie)
Le groupe Seb, via son véhicule d'investissement Seb Alliance, annonce avoir participé au tour de table du concepteur de fontaines à eau micro-filtrée pour les professionnels Castalie.

Après les vélos électriques, Seb poursuit ses prises de participation en soutien à la transition écologique. L'industriel, via son véhicule d'investissement Seb Alliance - un fonds de 30 millions d'euros dédié à soutenir la politique d'innovation du groupe - annonce, par communiqué avoir participé à la levée de fonds du concepteur de fontaines à eau micro-filtrée Castalie.

Seb indique "avoir pris une participation minoritaire" dans la société sans toutefois en préciser le montant  qui a levé au total 13 millions d'euros. Le Lyonnais investit aux côtés des fonds Amundi Finance et Solidarité, Raise Impact et Ring Capital

"Castalie propose une réelle alternative pour la consommation d'eau et la réduction des déchets plastiques. L'entreprise s'inscrit parfaitement dans la stratégie de SEB Alliance. Nous sommes attachés à soutenir l'entreprenariat à la française et nous voulons contribuer à soutenir des alternatives de consommation qui nous aident à mieux préparer demain", a commenté, via communiqué, le président directeur général du groupe Seb Thierry de La Tour d'Artaise.

"Eviter 100 millions de bouteilles"

Castalie conçoit des fontaines à eau micro-filtrée pour les entreprises et les restaurants. Leur eau est produite à partir de l'eau du robinet, micro-filtrée et embouteillée sur le lieu de consommation, ce qui permet d'éviter le transport et la consommation de plastique.

Elles se différencient grâce aux cartes connectées intégrées permettant aux utilisateurs de mesurer leur impact : empreinte carbone de leur consommation et nombre de bouteilles en plastique évitées.

Depuis son lancement en 2011, Castalie indique avoir installé 2 200 fontaines. Grâce à cette levée de fonds, Castalie veut "accélérer son développement, entrer sur le marché des particuliers et développer des arômes naturels et bio".

"Nous allons pouvoir aller encore plus vite et sensibiliser le plus grand nombre, particuliers et professionnels, aux solutions durables qui existent pour changer leur mode de consommation. Notre objectif sur les deux prochaines années est d'éviter 100 millions de bouteilles", commente Thibault Lamarque, président et fondateur de Castalie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :