Florent Menegaux dévoile ses ambitions pour Michelin

 |   |  728  mots
Jean-Dominique Senard et Florent Menegaux lors de l'assemblée générale actionnaires Michelin 2019
Jean-Dominique Senard et Florent Menegaux lors de l'assemblée générale actionnaires Michelin 2019 (Crédits : DR)
L'assemblée générale de Michelin a entériné le départ de Jean-Dominique Senard et son passage de relais à Florent Menegaux ce vendredi à Clermont-Ferrand. La bonne santé financière du groupe permet au nouveau président d'envisager l'avenir avec ambition.

1.600 personnes avaient fait le déplacement, ce vendredi, à l'assemblée générale annuelle de Michelin à Clermont-Ferrand. Dans une longue standing ovation, ils ont salué le départ de Jean-Dominique Senard, désigné nouveau président du groupe Renault. A la tribune, plusieurs personnalités de l'entreprise se sont succédé pour saluer le travail et l'excellente santé financière dans laquelle il laisse le fabricant de pneumatiques. Pour Jean-Dominique Senard, l'heure était à l'émotion.

A l'issue d'une transition que chacun s'accorde à dire qu'elle a été "un succès", Florent Menegaux a pris la tête de la manufacture. A ses côtés, Yves Chapot occupera le poste de directeur administratif et financier à compter du 1er juillet 2019. Soutenu par le comité exécutif du groupe (dont il a d'ailleurs modifié la composition en mars 2019) et par le Conseil de surveillance, Florent Menegaux, fervent défenseurs des nouvelles mobilités et de la digitalisation, va ancrer Michelin dans XXIe siècle. Le nouveau n°1 de Michelin sera à la fin du mois à Montréal pour le sommet mondial de la mobilité durable Movin'On.

Une excellente santé financière

Le montant du dividende a été annoncé et voté à 3,70 €,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2019 à 17:35 :
Une stratégie de recyclage des pneumatiques pourrait donner à Michelin une gageure mondiale lui permettant ainsi de bénéficier, du moins espérons le, en tout cas ce serait un avantage majeur à mettre en avant, d'une longueur d'avance sur les autres concurrents.

JE ne comprends pas que l'on arrive pas à en faire quelque chose...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :