Olivier Salaun prend la tête du Club des entreprises de l'USMB

 |   |  536  mots
Olivier Salaun (à gauche) aux cotés de Claude Deffaugt prend la présidence du Club des entreprises de l'USMB.
Olivier Salaun (à gauche) aux cotés de Claude Deffaugt prend la présidence du Club des entreprises de l'USMB. (Crédits : Didier Bert)
La rentrée à l'Université de Savoie Mont Blanc (USMB) donne lieu au passage de témoin entre Claude Deffaugt et Olivier Salaun à la présidence du Club des entreprises de l'université, offficialisé lundi matin à l'Institut d'administration des entreprises dAnnecy-le-Vieux (Haute-Savoie).

Olivier Salaun, le président de Groupe PSB Industries, avait été élu à l'unanimité du conseil d'administration du Club des entreprises de l'USMB en juin dernier. Ingénieur de l'Institut polytechnique de Grenoble et titulaire d'un MBA de HEC Paris et de l'INSEA, il dirige depuis trois ans PSB, une entreprise de Metz-Tessy spécialisée en emballage d'articles de luxe et en chimie des spécialités, qui réalise 350 millions d'euros de chiffre d'affaires avec ses 2200 collaborateurs.

Olivier Salaun succède à Claude Deffaugt, qui a présidé Migros France jusqu'en 2013.

Une complicité entre acteurs

M.Deffaugt a souligné la mission du Club des entreprises de l'USMB dans la dynamisation de l'économie locale. « C'est grâce à la complicité positive entre les acteurs du développement, les collectivités publiques, la force du monde économique et la pertinence de l'enseignement supérieur que l'activité économique sera ensemencée et pérennisée sur le territoire », a-t-il expliqué.

M.Deffaugt présidait le Club des entreprises depuis 2008. Sa présidence aura été marquée par le lancement de plusieurs événements permettant de rapprocher les entreprises, les étudiants et les enseignants de l'université : la semaine Emploi & entreprise, le Forum des stages, le job dating de l'alternance. Le Club des entreprises de l'USMB regroupe 90 entreprises et collectivités locales.

Durant ses deux mandats consécutifs, le Club des entreprises a aussi pris de l'ampleur en s'étendant à quatre composantes de l'USMB. À l'IAE Savoie Mont Blanc se sont ainsi ajoutés l'IUT d'Annecy, l'IUT de Chambéry, ainsi que l'école d'ingénieurs Polytech.

Un accent plus international

Olivier Salaun a affirmé qu'il agirait dans la continuité de l'action de son prédécesseur, tout en mettant l'accent sur le développement de la notoriété de la formation délivrée par l'USMB, et sur l'internationalisation. « L'ouverture internationale permet aux étudiants de bénéficier d'environnements multiculturels et d'obtenir des doubles diplômes, fournissant un vivier de forces vives pour contribuer au développement des entreprises en France et à l'étranger », a-t-il illustré.

Cette ambition internationale rejoint le vœu exprimé par Denis Varaschin, le président de l'Université Savoie Mont Blanc, de voir son université devenir un trait d'union entre le futur pôle universitaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes et certaines universités étrangères, notamment suisses. « Toute université doit avoir des objectifs élevés, a expliqué M.Varaschin, et nous souhaitons participer à un ensemble académique qui sera dans les dix premiers mondiaux. »

À la recherche de recrues

Plusieurs représentants d'entreprises étaient présents à la passation de pouvoir, comme Yannick Bouvard, responsable commercial sud-est chez Beckhoff Automation, dont l'agence régionale située à Metz-Tessy s'apprête à rejoindre le Club des entreprises. Cette filiale (20 employés) du groupe allemand Beckhoff (2800 employés) peine à recruter la main d'oeuvre nécessaire à son expansion en France.

« Il nous est très difficile de trouver des ingénieurs en mécatronique, qui doivent être formés à la fois en mécanique, en informatique et en électronique », a confié M.Bouvard. Celui-ci explique qu'il vise à développer un partenariat avec Polytech qui pourrait prendre la forme d'un accueil de stagiaires alternants, ou encore de propositions de sujets de recherche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :