Rossignol signe avec CEA Tech pour cinq ans

 |   |  262  mots
Les futures innovations seront testées par les membres de la Team Rossignol
Les futures innovations seront testées par les membres de la Team Rossignol (Crédits : DR)
Le groupe français Rossignol et la branche technique du Commissariat à l'Énergie Atomique (CEA), viennent de signer un contrat de partenariat pour une durée de cinq ans. L'objectif, de ces deux acteurs basés en périphérie grenobloise est d'imaginer les futures innovations de rupture en matière de sports d'hiver.

Rossignol, leader mondial du ski alpin, et CEA Tech, premier organisme de recherche mondial au palmarès des déposants de brevets (600 par an), ont décidé de mettre en commun leur service R&D et leurs ingénieurs pour les cinq ans à venir. Leur objectif est de créer à terme les innovations qui permettront de révolutionner les sports d'hiver : paire de ski, chaussures, sacs à dos, vêtements, sécurité, etc.

L'ensemble de la palette produits sera au cœur de la réflexion. Une trentaine de personnes sont d'ores et déjà mobilisées autour du projet.

Les produits seront testés par la Team Rossignol

Les produits seront destinés au grand public. Mais au préalable, ils seront tous testés sur les pistes par les athlètes professionnels sous contrat avec Rossignol. Ils seront ensuite ajustés et validés par les équipes des deux partenaires. La phase industrielle sera ensuite lancée.

Dans un communiqué de presse publié mardi, Bruno Cercley, le président du groupe Rossignol précise :

"Qu'avec ce partenariat, nous ambitionnons de dépasser les simples innovations incrémentales pour proposer des produits qui amèneront de véritables ruptures dans le domaine du ski. Loin de l'image stéréotypée du chercheur reclus dans son laboratoire, les équipes de CEA Tech, totalement tournées vers les usages industriels de leurs innovations, sont pour nous les meilleurs partenaires pour mener à bien ce projet".

Les premières innovations issues de ce partenariat sont attendues dans un délai maximum de cinq ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2015 à 13:52 :
Déjà qu'une "journaliste" trouvait qu'on voyait trop de chercheurs sur les pistes de ski près de Grenoble ...
a écrit le 28/10/2015 à 13:19 :
"Commissariat à l'Énergie Atomique (CEA)"
non ! Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA) (c'est F. Fillon qui a signé le décret, ça date quand même un peu !)
a écrit le 28/10/2015 à 6:49 :
Bidulanco startup de la frenchtech Lyon, nous travaillons sur les domaine du transferts de données et de l induction....qua,d vous voulez pour un SKI "FrenchTech"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :