Emploi : en AuRA, quel poids pour les commerces fermés ?

 |  | 676 mots
Lecture 3 min.
Parmi les secteurs les plus concernés, la restauration, qui regroupe près de 40.000 emplois salariés. A Grenoble, le mouvement Les Vivants Grenoblois s'est emparé des vitrines pour en faire un symbole.
Parmi les secteurs les plus concernés, la restauration, qui regroupe près de 40.000 emplois salariés. A Grenoble, le mouvement Les Vivants Grenoblois s'est emparé des vitrines pour en faire un symbole. (Crédits : DR)
FOCUS. Alors que la fermeture des commerces fait toujours débat sur la scène locale et nationale, avec des organisations professionnelles qui réclament encore la réouverture dès le 27 novembre prochain, une étude de l’INSEE dresse un état des lieux plus fin du nombre d’emplois concernés par ces fermetures en région Auvergne Rhône-Alpes. Avec, sans surprise, un poids important pour les filières de la restauration et des loisirs.

Leur grogne est montée d'un cran au cours des dernières semaines. Alors que les commerçants de proximité ont manifesté pour la troisième fois ce lundi pour demander la réouverture de leurs commerces à Lyon, -et qu'une première manifestation du même type est programmée à Grenoble lundi prochain par le collectif Les Vivants Grenoblois-, une enquête publiée par l'INSEE Auvergne Rhône-Alpes dresse un premier état des lieux des impacts régionaux, notamment en matière d'emplois. Selon elle, plus de 40 % des salariés du commerce de proximité sont employés dans des établissements contraints à la fermeture au public au cours du mois de novembre 2020.

Le secteur, qui emploie au total 341.000 équivalents temps plein (ETP) à l'échelle régionale d'après les données récoltées en 2017, se retrouverait en effet coupé en deux puisque...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :