Romans-sur-Isère : une ex-chapelle transformée en coworking

 |   |  175  mots
(Crédits : Serge Chapuis)
La chapelle de l'ancien hôpital de Romans-sur-Isère deviendra courant 2017 un espace de co-working. Environ 600 000 euros seront investis.

La chapelle de l'ancien hôpital de Romans-sur-Isère, située quai Sainte-Claire, deviendra un espace de co-working. Un projet porté par Cédric Ceyte, fondateur de l'agence de communication valentinoise 2C Comm. Ce dernier a également bénéficié de l'appui financier de deux autres associés. Ce bien avait été présenté à des investisseurs par la ville de Romans, lors de ses soirées "Invest'in Romans".

Livraison en 2017

"Ma volonté est de créer un lieu innovant, avec une nouvelle vision sur la façon de travailler. Il y aura un espace de repos, de sieste, des espaces de vie. Des soirées à thèmes seront organisées (bien-être, conférences, ateliers, etc.).

Ce lieu est tellement original, je vais mixer le moderne et l'ancien. Réhabiliter notre patrimoine tout en allant de l'avant est un beau projet", explique Cédric Ceyte.

Le lieu, baptisé "Archipel", devrait accueillir une dizaine de co-workers et quelques entreprises. Les travaux devraient commencer début 2017 et durer 10 mois. Le montant des travaux s'élève à 600 000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2016 à 20:13 :
C'est une bonne idée, nous possédons des dizaines de milliers d'églises et assimilés qui coûtent beaucoup d'argent à l'état il serait temps de les revendre et si en plus une demande émerge c'est super. Après tout ce sont des bâtiments solides ayant déjà fait leurs preuves.

L'état pourrait par la suite arrêter de financer tout ce qui se dit privé, comme les hôpitaux ou écoles dont la plupart des dépenses sont pris en charge par l'état.

Voilà de bonnes grosses économies qui ne nuiront à personne, bizarre que personne n'y ai pensé quand même...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :