Régionales 2015 : 100 % Citoyen veut jouer les trouble-fête en Auvergne Rhône-Alpes

 |   |  599  mots
(Crédits : DR)
La Liste 100 % Citoyen regroupe, en Auvergne Rhône-Alpes, des candidats sans étiquette et d'autres, issus du Parti Libéral, du Modem ou encore du Parti Fédéraliste Européen. Portée par le Lyonnais Éric Lafond, cette liste se veut une alternative au trio PS, LR, FN. Son objectif est de réaliser 10 % lors du 1er tour du scrutin régional le 6 décembre.

100 % Citoyen croit pouvoir jouer les arbitres lors du prochain scrutin des Régionales. Lancée par le Lyonnais Eric Lafond, cette liste hybride réunit des membres de la société civile et des militants issus du centre et du centre droit : Parti Libéral, Modem ou encore Parti Fédéraliste Européen. Elle reçoit aussi le soutien de Denis Payre et de son mouvement Nous Citoyens, un temps dirigé par Jean-Marie Cavada, ancien du Nouveau centre et ex-PDG de Radio France. L'objectif de cette liste, selon son chef de file, « est de renverser la table (sic), mais de manière intelligente et avec bienveillance ».

Revoir le modèle politique français

 100 % Citoyen se positionne comme une alternative aux partis politiques français établis. Visés : le PS, LR et le FN. Derrière le slogan de campagne « modéré et moderne », Eric Lafond, le chef de file de la liste a affirmé, lors d'une réunion publique à Écully, le 18 novembre :

« Il ne faut pas chercher d'autres boucs émissaires que nous-mêmes. La responsabilité des difficultés du pays, de notre région ou de nos villes n'appartient pas à des causes externes. Ce n'est ni la faute de l'Europe, ni de la finance, ni celle des immigrés. C'est notre responsabilité. Il faut changer de logiciel politique, réparer la démocratie, transformer l'action publique et apporter des idées neuves. »

Présent à ses côtés ce soir-là, Denis Payre, n'a lui pas hésité à pointer plus directement « la faillite du modèle français » et a plaidé pour une meilleure représentativité des électeurs pour réparer la démocratie :

« On compte 60 % de fonctionnaires à l'assemblée alors qu'ils sont seulement 20 % dans la société, cela signifie que 80 % de la population est non représenté » (...) « En Auvergne Rhône Alpes, nous sommes sur le même schéma avec Jean Jack Queyranne qui enchaîne les mandats depuis 1977 et Laurent Wauquiez qui cumule déjà et qui est un énarque. Le réveil des citoyens est la seule option ».

Les deux hommes ont ensuite détaillé leur programme et leurs solutions : aucun cumul de mandat, publication des frais de missions des élus, transparence des patrimoines, votes et referendums locaux facilités, entre autres.

Un programme économique et social focalisé sur les PME

Pour ce qui est du volet économique et social, 100 % Citoyen s'inscrit dans une démarche de refonte, du système existant : modification du contrat de travail, révision des 35 heures étudiée par branche ou encore discussion du statut des fonctionnaires. Des compétences qui relèvent de l'État et non de la Région. À cette échelle, la liste indépendante veut axer l'effort principal sur les petites et moyennes entreprises.

« Nous voulons notamment soutenir ce type d'entreprises, car ce sont elles qui génèrent aujourd'hui le plus de créations d'emplois. Or, pour les accompagner dans leur développement, nous estimons qu'il faut mettre l'accent sur le travail à l'export et la numérisation. Il est aussi temps de simplifier les aides à la création d'entreprises et de startups. La politique de la Région en ce domaine doit devenir plus lisible et plus accessible », souligne Eric Lafond

Pour sécuriser l'emploi, 100 % Citoyen estime qu'il est faut inventer ou réinventer l'économie collaborative :

« Le groupement d'employeurs et le travail à temps partagé sont des moyens concrets de sécuriser l'emploi et aussi de permettre aux chefs d'entreprise de limiter les risques, » explique Eric Lafond.

 Dans sa logique, 100 % Citoyen ne souhaite faire aucune alliance au second tour, et table sur un score de 10 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2015 à 19:48 :
je suis perplexe pour ces régionales.normalement je suis plus coté PR que PS et aujourd'hui une fois de plus je constate que nous ne sommes plus dans un systeme démocratique mais dans une gestion de "bonne famille politique".On fait de la politique de père en fils de mère en fille et entre cousins ...bref la consanguinité génére des troubles grave de comportement: la droite n'a quasiment aucun programme sauf arrêter la gauche, la gauche veut tout bien faire mais passe son temps à privilègier les copains, le FN a un programme centré sur ses propres valeurs et ...? et finallement 100% semble remettre en question l'adéquation entre citoyen electeurs et représentants ...il manque quand même une vrai définition des enjeux de la nouvelle région et des politiques publiques qui peuvent y répondre ....peut-être irai voter finalement ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :