Gérard Collomb n'entre pas au gouvernement

 |   |  366  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'Economie)
Pas de ministère pour le maire de Lyon, Gérard Collomb, pressenti un temps pour l'Industrie. Najat Valaud Bekacem obtient le portefeuille de l'Education Nationale et Thierry Braillard conserve les Sports.

Pas de portefeuille pour Gérard Collomb, pressenti un moment pour le ministère de l'Industrie. Le maire de Lyon a réagit mardi soir en publiant un communiqué de soutien au nouveau gouvernement.

«Je formule des vœux pour que conformément aux propos du Président de la république, il puisse agir dans la clarté et la cohérence menant une politique propre à réenclencher un nouveau cycle de croissance dans notre pays. »

Ce mardi, Gérard Collomb, avait encore rappelé qu'il était "prêt" à contribuer au nouveau gouvernement.

48h d'attente

Partisan de la ligne économique réformiste, très critique à l'égard "des frondeurs" du PS, ces derniers jours Gérard Collomb n'avait pas ménagé sa peine dans les médias. Il avait affiché un soutien sans faille à Manuel Vals et François Hollande. Lundi, il avait pour la première fois évoqué la possibilité de renoncer à certaines fonctions exécutives à Lyon pour un poste gouvernemental. Mais il rappelait aussi son attachement à la future Métropole. Ce point crucial posait problème et certains proches comme le premier vice-président du Grand Lyon, David Kimelfeld s'interrogeait lundi en cas de départ :

"Le moment est trop crucial. La concrétisation d'un tel projet ne pourrait se faire sans lui aux commandes".

Les autres Rhônalpins restent en poste

Lors de la première journée du pôle des réformateurs, ce mardi, il avait patiemment éludé toutes les questions relatives à son statut de ministrable, toujours très souriant et martelant la ligne réformiste. Il avait notamment réaffirmé que l'une des tâches du futur gouvernement "serait de rétablir la confiance avec les entreprises".

Si Collomb n'entre pas au gouvernement en revanche, l'ancienne élue et adjointe lyonnaise Najat Vallaud Belkacem poursuit sa fulgurante ascension politique et obtient à 36 ans le ministère de l'Education Nationale. Elle est la première femme à occuper ce poste. L'ancien adjoint aux Sports à la mairie de Lyon Thierry Braillard reste à son poste de Secrétaire d'Etat aux Sports. Enfin, l'ancien président du Conseil général de l'Isère André Vallini conserve le Secrétariat d'Etat à la Réforme territoriale.

Actualité le 26/08/14 à 19h21

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/08/2014 à 19:34 :
On a eu vraiment peur ! Le gouvernement se libéralise mais avec lui s'était ultralibéralisme !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :