Le projet Nomad de Minalogic

 |   |  358  mots
(Crédits : DL)
Minalogic propose en Rhône Alpes de nouvelles solutions d'interfaces. De véritables "boites à outils" qui offrent des ouvertures pour les entreprises dans des domaines comme la téléphonie et le multimédia.


Fini le schéma traditionnel "fenêtre - icône - menu - pointage". Voici venu le temps des interfaces avec un rendu graphique en 2D et 3D. Comment ? Grâce à la "boîte à outils logicielle - interactions" résultant du projet collaboratif Nomad (Navigation sur Objets Mobiles et Accès 3D, 11,5 millions d'euros de budget) porté par le pôle de compétitivité Minalogic, dédié aux micro et nanotechnologies et au logiciel embarqué. Une autre "boîte à outils" permet, elle, d'utiliser les capteurs de mouvements, tels que les accéléromètres, magnétomètres et gyroscopes, et de réaliser de nouvelles interactions à partir de reconnaissances de gestes.
Ce projet de 11,5 millions d'euros impliquant six partenaires rhônalpins, vise à fournir des solutions technologiques aux industriels pour concevoir les interfaces homme-machine des terminaux mobiles de demain. Alors que ses phases de R&D s'achèvent, Nomad a déjà débouché sur la création d'une plate-forme matérielle et logicielle dédiée au développement des futurs smartphones. Celle-là même qui a permis à STEricsson Grenoble, leader mondial des circuits électroniques pour la téléphonie mobile, de développer des smartphones comme le HTC Sensation...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :