Santé : Des lecteurs d’analyses biologiques connectés bientôt déployés

 |   |  936  mots
(Crédits : DR)
Lancé il y a quelques semaines, le projet Diapason, qui vise à développer un parcours d’analyses biologiques connecté aux patients qui prennent un traitement anticoagulant par antivitamines K, sera proposé à 10 000 patients à l’échelle de l’Hexagone à compter de début 2020. Objectif : développer une méthodologie de travail commune en vue de mettre une place une nouvelle filière d’analyses biologiques mobile, en partenariat avec les laboratoires d’analyses, mais aussi les infirmiers et plus largement, les représentants du système de santé.

Son coup d'envoi officiel a eu lieu il y a seulement quelques semaines, suite à une publication, au Journal officiel du 12 octobre dernier. Mené par la medtech iséroise Avalun, le projet collaboratif Di@pason fédère l'ensemble de la chaine de soins, avec, à la fois des industriels (Avalun et SIL-Lab Innovations), des laboratoires de biologie médicale (Dyomédéa-Néolab, Genbio, Inovie, Oriade-Noviale, Laborizon et EspaceBio) ainsi que des Unions régionales des professionnels de santé (URPS) Médecins libéraux et Infirmiers libéraux.

"Il s'agit de l'aboutissement d'une vision portée depuis quatre ans avec les laboratoires de biologie médicale et l'ensemble des professionnels de santé", indique Vincent Poher, CEO d'Avalun (20 salariés, CA : NC).

Après plusieurs projets pilotes, qui avaient été menés afin de connecter des Ephad ou des infirmiers libéraux à des laboratoires biologiques via une application smartphone, le projet Di@pason vise à passer à l'échelle supérieure à travers le déploiement de son nouveau lecteur d'analyses mobile et connecté.

Le tout, "en continuant d'assurer aux patients une qualité d'analyses biologiques contrôlées par les laboratoires", souligne Vincent...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :