Medtech : AAA rencontre un revers aux USA pour sa molécule phare

 |   |  424  mots
Image d'illustration
Image d'illustration (Crédits : DR)
Advanced Accelerator Applications doit faire face aux réticences de l'autorité américaine du médicament au sujet de sa molécule qui vise à combler un besoin thérapeutique dans la lutte contre les tumeurs neuroendocrines de l'intestin moyen. La commercialisation devrait être repoussée.

Mauvaise passe pour les biotechs/medtechs de la région Auvergne Rhône-Alpes. Après le coup d'arrêt d'Erytech Pharma suite au retrait de sa demande d'autorisation de mise sur le marché européen pour le Graspa, c'est une autre pépite française qui voit une autorité de régulation contester la présentations de ses essais. Advanced Accelerator Applications, spécialisée dans la médecine nucléaire et basée à Saint-Genis-Pouilly, dans l'Ain, a annoncé lundi qu'elle rencontrait des difficultés...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :