La Fabrique, l'atelier des temps modernes

 |   |  1735  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Travailler le bois de manière artisanale afin de concevoir des objets de qualité, tout en s’inscrivant dans une démarche d’innovation sociale, c’est ce qui réunit depuis 2008 un ingénieur et un ébéniste autour du projet de La Fabrique. Un atelier installé au cœur de Francheville (Rhône) où les mots "bienveillance", "collaboratif", "partage" et "écoute" imprègnent les murs jusqu’à la relation entre les salariés et le tandem de dirigeants.

Le 20 octobre, il est un peu plus de 12 h 30 lorsque l'ensemble des salariés de La Fabrique se rend dans la salle à manger de l'entreprise. Comme tous les jours, du lundi au vendredi, tous se retrouvent autour du repas préparé, depuis le matin, par la cuisinière Vildan. Les uns mettent le couvert tandis que d'autres servent le repas ou débarrassent la table avant de reprendre leurs activités respectives. Telle une cantine scolaire, mais avec le bruit en moins. Un moment convivial d'une heure auquel les deux dirigeants Fabrice Poncet et Nicolas Autric prennent part et qui symbolise, à lui seul, la philosophie de l'entreprise de fabrication de mobilier, pas tout à fait comme les autres.

Une entreprise unique en France

Son ADN pourrait se résumer à trois critères que Fabrice Poncet, à l'initiative du projet, présente avec conviction : "Une place pour tous, un respect de l'environnement et des objets beaux et de qualité." Depuis son lancement en 2008, ce triptyque transpire à tous les niveaux. Ici, l'homme et son savoir-faire sont la clé de voûte de La Fabrique plutôt que la machine à commande numérique. Ils conçoivent des petites séries d'objets en bois, du prototype au mobilier...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :