Des artisans de Lyon à la rencontre de leurs voisins

 |   |  399  mots
(Crédits : reuters.com)
Initiée par la Chambre des Métiers du Rhône et la ville de Lyon, une opération originale de promotion de l’artisanat à lieu depuis mercredi. Les artisans vont à la rencontre des habitants des quartiers de Vaise et de la Croix Rousse. Ce galop d’essai pourrait se généraliser à toute la ville.

Depuis 18 novembre et jusqu'à samedi, les artisans des quartiers de la Croix Rousse et de Vaise vont aller à la rencontre de leurs voisins. Une opération inédite baptisée "Nos artisans, nos voisins".

"Cette opération favorise la rencontre de proximité avec les artisans des quartiers de Vaise et de la Croix Rousse", explique Alain Audouard, Président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Rhône à l'origine de l'opération.

La proximité comme instrument de promotion

Durant quatre jours, bouchers, ébénistes, tapissiers, et autres pâtissiers ou horlogers ouvrent les portes de leurs boutiques et ateliers.

Nous avons volontairement choisi une formule qui m'emmène pas les visiteurs vers un lieu unique, mais qui les incite à pousser la porte des artisans qui sont installés à côté de chez eux afin de les découvrir dans leur véritable univers", explique Alain Audouard.

En jouant la carte de la proximité, les organisateurs de cette manifestation espèrent non seulement renforcer les liens entre les différents acteurs de ces quartiers, mais aussi susciter des vocations. "Les artisans vont proposer des animations permettant au public de découvrir leur métier", souligne le président de la CMA du Rhône.

Fabrication de montures de lunettes, de gâteaux, élaboration d'un plateau de fromage, etc., chacun mettra ainsi son savoir-faire en avant. Plus d'une quinzaine d'artisans exerçant à Vaise et près de trente à la Croix Rousse ont d'ores et déjà répondu présents.

Un galop d'essai

Pour cette année, seuls les habitants et salariés de Vaise et de la Croix Rousse vont pouvoir se familiariser avec le travail des artisans de leur quartier, mais l'objectif est bien d'étendre cette initiative à l'ensemble de la ville. Fouziya Bouzerda, adjointe de la ville de Lyon en charge du commerce de l'artisanat et du développement économique, détaille :

"Nous avons choisi ces deux quartiers parce qu'ils bénéficient d'un soutien du Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce qui nous a permis de monter cette opération dans les meilleures conditions. Notre ambition est bien évidemment de pouvoir organiser à l'avenir cette manifestation sur l'ensemble de la ville".

Peut-être dès l'année prochaine. En attendant, cette première édition va servir de test afin de vérifier que les artisans et leurs voisins sont faits pour s'entendre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :