Dominique Foucard (Michelin) : "L'industrie du futur doit donner plus d'autonomie aux ouvriers"

 |   |  885  mots
(Crédits : Michelin)
Pour Dominique Foucard, directeur de la Performance industrielle de Michelin, l'intégration des outils de l'industrie du futur doit se faire de manière raisonnée et efficiente. Cela passe par une définition stricte des besoins, mais aussi par une intégration et un consentement des salariés. Le leader mondial des pneumatiques développe ainsi une nouvelle méthode de management visant à donner plus d'autonomie à ses ouvriers.

Acteurs de l'économie-La Tribune : Quel est le regard du groupe Michelin par rapport à l'industrie du futur ?

Dominique Foucard : Pour nous, l'industrie du futur n'est pas une rupture, mais une continuité. Nous avons toujours été en recherche de nouvelles technologies. La période actuelle est marquée par une accélération dans ce domaine.

Nous essayons de voir pour chaque technologie, séparément, en quoi elle peut nous aider dans l'efficience industrielle. Pour cela, nous devons avoir une idée claire de nos enjeux à venir : la productivité, mais pas uniquement.

Ainsi, notre réflexion autour du 4.0 est axée sur l'amélioration de la flexibilité de nos usines, grâce à la technologie, pour in fine, améliorer notre service au marché.

Par quels outils ?

Cela passe d'abord par une réflexion globale du fonctionnement de l'usine. En fonction de celle-ci, nous devons sélectionner les outils qui peuvent servir cette vision.

Par exemple, l'imprimante 3D. Nous l'utilisons, mais cela ne veut pas dire que nous avons déjà en tête de faire des pneus grâce à cette technologie.

Nous réalisons de l'impression 3D d'une façon particulière : pour nos pièces de moule de cuisson des pneus. Une fois...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :