Michelin modernise son centre de recherche et de technologie

 |   |  493  mots
(Crédits : Capa pour Michelin)
Le patron de Michelin Jean-Dominique Senard célébrait vendredi les 50 ans du Centre de recherche et de technologie du groupe à Ladoux, près de Clermont-Ferrand. Le manufacturier a investi 270 millions d'euros dans sa modernisation. Le nouveau bâtiment accueillera ses premiers occupants lundi. Il représentera en 2018 près de 1 600 postes de travail.

 Ils étaient des dizaines de salariés à avoir été conviés vendredi après-midi aux cérémonies d'anniversaire des 50 ans du Centre de recherche et de technologie Michelin de Ladoux, près de Clermont-Ferrand. Dans un bâtiment flambant neuf et futuriste, traversé par la "rue de l'Innovation", le président du groupe Michelin, Jean-Dominique Senard, a tenu à saluer la mémoire de ce site "étonnant et singulier". Il y a un demi-siècle, en effet, naissait au pied des volcans d'Auvergne, dans le berceau de la dynastie Michelin, le tout premier centre de technologie de Ladoux avec ses célèbres pistes d'essai.

Toutes les inventions de Michelin sont nées ici

Depuis, toutes les grandes inventions de la marque ont vu le jour ici. Du pneu vert au tout récent Cross Climate en passant par le pneu de Génie civil géant ou le Radial Poids lourd, toutes les inventions qui ont fait la notoriété du groupe sont nées sur ce site. C'est également ici que la plupart des grands constructeurs mondiaux, dont les plus prestigieux, testent leurs prototypes : Porsche, Bugatti, Ferrari, Bentley, Tesla, mais aussi BMW, PSA, Renault, Hyundai ou encore Kia, pour ne citer que ceux-là.

Michelin centre de recherche

Le nouveau bâtiment du centre de recherche accueillera 1 600 postes de travail en 2018. Crédit :Capa Pictures pour Michelin.

650 millions d'euros dédiés à la R&D

"Environ 70 % des pneus Michelin circulant dans le monde sont développés ici. Chaque année, Michelin conçoit environ 15 000 prototypes et réalise près de 2 milliards de kilomètres en roulage, soit un tour du monde toutes les 12 minutes !", s'enorgueillit la direction. "L'innovation est une obsession !", a martelé Jean-Dominique Senard devant les ingénieurs du groupe. Comment pourrait-il en être autrement ? Michelin a investi 650 millions d'euros dans la recherche et développement en 2014.

Un vaste plan de modernisation

Parallèlement, le leader mondial a lancé il y a deux ans, un vaste plan de modernisation de Ladoux. Baptisée Urbalad, cette réalisation destinée à "faciliter la circulation des hommes et des idées", a nécessité un investissement de 270 millions d'euros. Le nouveau bâtiment appelé "Campus RDI", dédié à la recherche, au développement et à l'industrialisation, accueillera ses premiers occupants dès le 5 octobre. 600 salariés, ingénieurs et chercheurs prendront place dans le "plus grand bâtiment d'Auvergne".

Le futur centre mondial de recherche de Michelin modernisé, qui sera totalement achevé en 2018, aura alors des allures de ville futuriste : 320 mètres de long, 130 mètres de large, 67 000 mètres carrés de surface habitable, 80 plateaux de travail de 300 mètres carrés chacun et à terme 1600 postes de travail.

LADOUX EN CHIFFRES

  • 450 hectares de superficie
  • 21 pistes d'essais sur un développement total de 43 kilomètres.
  • 79 bâtiments couvrant une surface totale au sol de 169 400 m2.
  • 38 activités de 10 à 500 personnes, dont 20 essentiellement en tertiaire.
  • 3.300salariés sur le site.
  • 72 % des pneumatiques Michelin sont développés à Ladoux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :