Wine and bee : l'ecommerce qui parie sur l'alliance miel et vin

 |   |  470  mots
Les deux entrepreneurs ont présenté leur concept aux visiteurs de la Foire du Dauphiné, qui se déroulait jusqu'à dimanche à Romans-sur-Isère (Drôme).
Les deux entrepreneurs ont présenté leur concept aux visiteurs de la Foire du Dauphiné, qui se déroulait jusqu'à dimanche à Romans-sur-Isère (Drôme). (Crédits : A.T.)
Eve Xaé Blanchet et Sébastien Xaé viennent de lancer le site ecommerce "Wine and bee". Ils commercialisent ainsi des miels et les vins de la Vallée du Rhône. Objectif affiché pour le premier exercice : atteindre les 50 000 euros de chiffre d'affaires.

La vie est faite de choix. Et parfois, certains décident de tout plaquer pour vivre de leurs passions. Un chemin emprunté par Eve Xaé Blanchet et Sébastien Xaé. Ces deux trentenaires ont en effet choisi de quitter Paris ainsi que les mondes de la gestion de patrimoine et celui de la finance. La première est passionné de miel, l'autre - après une formation à l'Université du vin de Suze-la-Rousse (Drôme) - est devenu sommelier conseil. Tous deux ont créé en février dernier le site e-commerce "Wine and bee". Ou comment faire découvrir et allier les saveurs des miels et vins de la Vallée du Rhône.

La rencontre de deux nectars

Ce n'est pas la première fois que des mariages entre deux mets sont établis. Le vin et le chocolat sont par exemple deux composantes qui sont mises à l'honneur lors du traditionnel salon des vins de Tain-l'Hermitage. Ici, les deux chefs d'entreprise veulent miser sur l'alchimie entre le miel et vin au travers de la gastronomie. Tous les sens sont sollicités : la vue pour apprécier la robe ; l'odorat, pour ressentir l'intensité et la richesse des nectars et le goût, qui permet au vin comme au miel de révéler son attaque, son volume, sa longueur en bouche et d'en apprécier la texture.

"C'est un hasard. Un soir, après un cours d'Eve chez un apiculteur de Beauregard-Baret, j'ai remarqué que le vin et le miel pouvait se déguster de la même façon. Les accords miels et vins en cuisine étaient également peu travaillés. C'est parti de là" explique Sébastien Xaé.

Du virtuel au réel

Via leur site Internet, les deux entrepreneurs proposent ainsi un catalogue de 70 références réparties sur l'ensemble de la Vallée du Rhône. Mais leurs propositions ne s'arrêtent pas au virtuel. Ils organisent en effet des visites chez les viticulteurs, des dégustations ainsi que des cours d'œnologie. Une dernière offre qui semble en tout cas particulièrement plaire aux Rhônalpins.

"Nos clients sont principalement des hommes, CSP+, urbains et âgés de 40 ans. Les femmes acquièrent plus de miels, de clairette ainsi que des vins du domaine "Terres des amoureuses" à Bourg-Saint-Andéol (en Ardèche NDLR). Les clients sont originaires de Paris, Lyon, Normandie, Bretagne ou encore l'Est de la France. Nous avons peu de clients locaux, mis à part pour les cours d'œnologie", poursuit-il.

Pour lancer leur activité, les deux entrepreneurs se sont autofinancés à hauteur de 10 000 euros. A la fin de cette année, ils espèrent atteindre un chiffre d'affaires de 50 000 euros. Un objectif qui pourrait l'être selon leurs déclarations et l'intérêt porté à ce concept original.

>> www.wineandbee.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :