Pourquoi les vignerons de Cerdon ne veulent pas d'une Clairette rosée

 |   |  610  mots
Les producteurs des vins du Bugey veulent pointer du doigt un problème de fond.
Les producteurs des vins du Bugey veulent pointer du doigt un problème de fond. (Crédits : Droits réservés)
C'est une guerre de coteaux et de marketing sur le marché juteux des vins pétillants. Les producteurs de Cerdon, dans l'Ain, s'inquiètent de la création d'une Clairette rosée dans la Drôme. L'Institut national des appellations d'origine va devoir trancher le litige.

Depuis le mois de mai, les producteurs des vins du Bugey sont en conflit avec leurs homologues de la Clairette de Die. Leur point commun : être deux AOC (appellation d'origine contrôlée). Mais dans l'Ain, on accepte mal l'idée qu'une clairette rosée puisse être créée. Le syndicat des vins du Bugey a ainsi fait une opposition auprès de l'INAO (Institut national des appellations d'origine) sur la demande de modification du cahier des charges de l'appellation Clairette-de-Die, qui prévoit de pouvoir produire une Clairette-de-Die tradition rosée.

Un problème de fonds pour l'Ain

Eric Angelot, président du syndicat des vins du Bugey craint notamment que ce nouveau produit fasse de l'ombre au Cerdon sur le marché. "Historiquement, la clairette de Die est un vin blanc à base de muscat, le Cerdon, est quant à lui un vin rosé à base de gamay. Nous sommes sur un marché qui s'apparente au niveau de la commercialisation. Dans nos caveaux, cela ne pose pas de problèmes. Mais nos deux appellations sont également présentes en GMS ainsi qu'à l'international", s'indigne-t-il.

L'élu souhaite également soulever un problème de fond : celui de créer un nouveau produit sans lien historique, tout en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :