Numérique : où sont les femmes ?

 |   |  1163  mots
Chez Simplon Lyon, sur 24 élèves, 11 sont des femmes. Dans les écoles d'ingénieur, elles ne représentent que 8 % des étudiants selon le Syntec Numérique.
Chez Simplon Lyon, sur 24 élèves, 11 sont des femmes. Dans les écoles d'ingénieur, elles ne représentent que 8 % des étudiants selon le Syntec Numérique. (Crédits : Karen Latour / ADE)
Dans le numérique, les femmes représentent 27 % des effectifs. Un pourcentage encore plus faible dans les métiers à dominante technique de ce secteur, tels que l'ingénierie informatique. Parmi les causes identifiées : l'orientation. Pourtant, depuis quelques années, les lignes bougent. Dernier mouvement en date : le lancement du hashtag #JamaisSansElles.

Concentrée, Michèle s'attelle à son ordinateur. Autour d'elle, une vingtaine d'élèves assistent aux cours dispensés par Simplon Lyon. Tous ont le même objectif : se former aux métiers du numérique. Mathilde Aglietta dirige cette école pas comme les autres, où "des personnes habituellement peu représentées dans le numérique ont accès à une formation gratuite." Le seul réel critère de sélection repose sur la motivation.

À 37 ans, Michèle avoue avoir "fait plein de choses" avant d'intégrer Simplon en octobre. Mais lorsqu'elle a codé pour la première fois, "ce fut comme une révélation." Si bien qu'elle compte désormais en faire son métier : "Je voudrais plutôt me spécialiser dans du back end", détaille-t-elle. Autrement dit, dans le développement non-visible d'une application ou d'un site internet.

Prise de conscience collective

Dans sa promo de 24 élèves, 11 sont des filles. Étonnant lorsque l'on sait que "le numérique compte 27 % de femmes, alors qu'elles représentent 48 % de la population active", selon Fabienne Billat, responsable de l'antenne Femmes du numérique à Lyon, commission du Syntec numérique (Syndicat des professionnels du numérique), qui vise à promouvoir l'égalité...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2016 à 15:31 :
27%, c'est quasiment la parité si l'on considère que 30 % des mecs sont gay de nos jours :-)
Réponse de le 06/02/2016 à 12:37 :
une phrase aussi intelligente méritait un smiley à la fin...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :