Santé : deux millions d'euros pour financer la recherche contre le cancer

 |   |  569  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
L'institut pour l'Avancée des Biosciences de Grenoble (IAB) et le Centre de recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL) portent un projet de recherche sur la plasticité des cancers. Ce programme a obtenu le soutien du fonds de dotation Msdavenir du laboratoire MSD France à hauteur de 2,1 millions d'euros pour quatre ans.

Le projet Erican pourrait être "une étape majeure dans la connaissance du cancer" affirme le professeur Pierre Heinaut, directeur de l'institut pour l'Avancée des Biosciences de Grenoble, à l'occasion de la présentation, en compagnie Patrick Mehlen, directeur adjoint du Centre de recherche en Cancérologie de Lyon, des objectifs de cette nouvelle recherche sur le cancer. Elle vise à comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires qui caractérisent les rechutes des patients traités.

"Ce programme correspond à un besoin sociétal important. Le poids des cancers dans la mortalité de la population diminue, parce que les traitements s'améliorent. Maintenant, nous faisons face à la vague suivante du problème : les rechutes. Ce n'est pas le même cancer qui revient, il a des caractéristiques plus sévères. Il faut alors repenser l'arsenal de traitement des patients en fonction de ces cancers profondément modifiés. Cela devient presque une maladie chronique, avec des modèles de traitement qui évoluent à chaque épisode de rechute," explique le professeur Pierre Heinaut.

Les recherches se baseront sur deux pathologies : le cancer du poumon et le cancer de la peau (mélanome). En effet,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :