5G à Lyon : la commercialisation débute, moratoire ou non

 |  | 530 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Rafael Marchante)
Il a fait partie des têtes de pont à s’être élevé, en région, contre le déploiement de la 5G en adoptant, dans sa commune, un moratoire. Le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, a reconnu qu’il ne pourrait finalement pas s’opposer à la commercialisation des premières offres de la 5G par SFR, qui démarre dès ce lundi dans sa ville.

C'est l'annonce qui en a éclipsé d'autres, à l'occasion d'une conférence de presse prévue, à l'origine, pour évoquer le déploiement de la 5G en terre iséroise. Mais c'est finalement le sort de son homologue lyonnais qui a retenu en effet toute l'attention : le PDG de SFR (groupe Altice), Alain Weill, a confirmé en fin de semaine dernière le lancement de son service 5G sur la métropole lyonnaise, dès ce lundi.

Une position confirmée par le directeur général de SFR, Grégory Rabuel, qui a rappelé dans une interview que dès le 21 décembre, la 5G sera accessible à 25 à 30% de la population, pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2020 à 9:12 :
Qui pilote cette 5G au niveau mondial?
a écrit le 22/12/2020 à 0:09 :
Ce qui montre aussi que a la loi, l'état n'a plus de pouvoir! Belle démonstration in vivo !

Orange s'était attaqué a la commission de régulation avec acharnement, du coup le non amish président, n'a que faire des questions d'impact, de la commission du climat et autres...

Le biz est le biz, et force est de constater que le président du pays roule pour le commerce et pas la liberté, la démocratie ou simplement le consentement.

Au moins , ce qui ne fait plus doute, c'est ce qui va se passer par la suite. N'en doutons pas, a force de faire des cocktails d'inconnue sans visibilité, études et construction du consentement, l'idée est de faire, comme certains pays du gagne terrain, comme linky pour comprendre que l'état ne régule rien, n'est plus l'interlocuteur de la santé, formidable démonstration que nous avons eu cette année !

Encore une fois, d'ici 20 ans ou nous pourrons donc constater les effets potentiels, il (macron) n'aura que 63 ans, donc pourra être responsable, comme ceux qui ont les clefs, le net sera du coup le témoins de l'affaire.

Rennes étant la ville seule lorsque l'on googlise qui a demandé une étude d'impact avant, ce sera donc simple a comprendre!
Réponse de le 22/12/2020 à 8:23 :
Depuis 20 ans seul le consommateur a le pouvoir...
si on ne veut pas de la 5g de ses effets potentiels sur la santé de ses espionnages Us et Chinois on n acheté pas de smarrphone 5g et on n utilise pas d application ou abonnement 5g. C est aussi simple que cela
Réponse de le 22/12/2020 à 17:01 :
Reponse à Brehat : ah bon ? ... et quand la 4G aura disparu des pilonnes on fait quoi ? ...
a écrit le 21/12/2020 à 18:20 :
On veut nous mettre devant le fait accomplie sans pouvoir faire un retour en arrière par addiction!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :