Groupe LDLC : CA en hausse de 53,8 % au S1

 |   |  233  mots
(Crédits : DR)
Le groupe LDLC, spécialiste du high-tech, dont le siège social se situe à Dardilly (Rhône) a enregistré une forte variation de son chiffre d'affaires lors du premier semestre de l'exercice 2016-2017. Une croissance soutenue par l'acquisition de Materiel.net, et l'ouverture de boutiques.

L'activité du groupe LDLC continue de progresser. Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires du groupe basé à Dardilly, pionnier du e-commerce et spécialisé dans la vente de produits high-tech, a augmenté de 53,8 % par rapport à la même période (avril-septembre) l'année précédente. Le chiffre d'affaires consolidé atteint ainsi 221,1 millions d'euros, contre 143,8 millions au premier semestre de l'exercice 2015-2016. A périmètre constant, cette variation est de 10,2 %.

Lire aussi : LDLC : CA en hausse de 53 % au 1er trimestre 2016

Au second trimestre, plus particulièrement, "les ventes s'établissent à 116,9 millions d'euros, soit une hausse de 54,2 % et de 8,9 % à périmètre constant", indique Olivier de la Clergerie, directeur général du groupe, dans un communiqué. De bons résultats notamment liés à "la bonne orientation de Materiel.net, concrétisant ainsi les premiers signes de la réussite de son intégration".

Sur l'ensemble du semestre, l'activité BtoC s'inscrit en hausse de 78,5% à 161 millions d'euros, dont 9,1% à périmètre constant. Les ventes du réseau de magasins LDLC contribuent sur le semestre pour 20,2 millions d'euros contre 15,4 millions d'euros au 30 septembre 2015, soit une croissance de 30,8%. Une hausse notamment liée à l'augmentation du nombre de boutiques en un an.

Lire aussi : LDLC.com ouvre une 21e boutique à Bordeaux-Mérignac

"Ces performances sont en ligne avec l'objectif du groupe de réaliser sur l'exercice 2016-2017 une croissance de son chiffre d'affaires à eux chiffres", indique le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :