Croissance démographique soutenue en Rhône-Alpes-Auvergne

 |   |  170  mots
Dans la Métropole de Lyon, la population a augmenté de 1% entre 2008 et 2013.
Dans la Métropole de Lyon, la population a augmenté de 1% entre 2008 et 2013. (Crédits : DR)
Entre 2008 et 2013, la nouvelle région a gagné 298.500 habitants. Elle se place ainsi en tant que la deuxième plus peuplée, après l'Île-de-France. Le taux de croissance de la population est de 0,8%, soit une augmentation identique à la période précédente.

Troisième région la plus dynamique de France, Rhône-Alpes-Auvergne a vu sa population augmenter de 0,8% entre 2008 et 2013, selon un recensement effectué par l'INSEE publié le 31 décembre 2015. En cinq ans, la nouvelle région a gagné 298.500 habitants. Au 1er janvier 2013, elle comptait 7.757.600 habitants, soit 12,2 % de la population en France Métropolitaine. Elle est ainsi la deuxième région de l'Hexagone la plus peuplée, derrière l'Île-de-France.

Cette progression est notamment tirée par le département de la Haute-Savoie, qui a bénéficié du plus fort taux de croissance de sa population.

Une croissance soutenue dans les pôles urbains

Alors pourquoi une croissance si soutenue ? Deux moteurs sont identifiés: le solde naturel et celui migratoire, tous les deux positifs sur cette période.

La population a essentiellement augmenté dans les couronnes des grands pôles urbains. Un essor démographique surtout marqué dans la métropole de Lyon, l'Ain et la Haute-Savoie. La situation est plus contrastée dans les petites communes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :