Rhône-Alpes : pour l'Insee, la reprise est là

 |   |  470  mots
(Crédits : reuters.com)
L'Insee a dévoilé ses dernières statistiques. Pour l'institut, la situation est plus favorable qu'au trimestre précédent en région Rhône-Alpes. Parmi les indicateurs, l'emploi et l'export montrent un redémarrage de l'activité.

"On peut considérer que la reprise est là", indique Pascal Oger, directeur régional de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). La note de conjoncture trimestrielle de l'Insee Rhône-Alpes, diffusée ce jeudi 9 avril, laisse apparaître le redémarrage des exportations ou encore une hausse pour l'emploi salarié privé. Des signes encourageants. "Ce sont les chiffres les plus optimistes depuis bien longtemps", poursuit-il.

L'emploi salarié marchand à la hausse

Parmi ces données positives, l'emploi salarié marchand non agricole rhônalpin repart à la hausse au quatrième trimestre 2014, avec un gain de 6 600 postes par rapport au troisième trimestre (+0,4%), alors que l'emploi est stable au niveau national. Une évolution disparate selon les départements cependant. Si l'emploi progresse en Savoie (+0,8 %) et dans le Rhône (+ 0,6 %), ainsi que dans la Drôme et l'Isère (+ 0,5 %), la Loire et l'Ardèche - en queue de peloton - perdent des salariés (- 0,1 % et 0,4%).

D'autres secteurs voient leurs indicateurs passer au vert : l'emploi intérimaire se redresse, l'industrie préserve ses emplois tandis que les services observent un gain d'emploi. Les licenciements économiques et les emplois concernés par les PSE en ce début 2015 sont, quant à eux, également en recul par rapport à l'an dernier.

Malgré ces bons chiffres au quatrième trimestre, l'Insee rappelle que le taux de chômage rhonalpin augmente depuis un an dans l'ensemble des départements d'au moins 0,3 point. La Savoie et la Drôme sont ceux qui sont les plus touchés (respectivement +0,6 point et 0,5 point). Un taux de chômage qui va encore rester important selon Pascal Oger, l'âge à la retraite ayant été repoussé. L'institut mentionne également que les inscriptions à Pôle Emploi sont plus nombreuses que les sorties. Un constat qui s'explique par les difficultés des chômeurs de longue durée à retrouver un travail. Par ailleurs, l'organisme note parmi les nouvelles inscriptions l'arrivée de personnes, n'occupant alors jusqu'alors aucun emploi, désireuses de reprendre une activité professionnelle.

Les exportations redémarrent

Les patrons profitent eux aussi de belles perspectives. Les exportations rhonalpines augmentent en effet de + 3,3 % au quatrième trimestre 2014 (à 11,8 milliards d'euros), une hausse de 4 % par rapport au quatrième trimestre 2013. En France, la progression trimestrielle s'établit à + 2,6 % (109,6 milliards d'euros) et le niveau atteint est supérieur de + 2,3 % à celui de fin 2013. Pour 2014, les exportations rhonalpines vers l'UE progressent de + 3,2 % alors qu'elles avaient diminué de - 3,5 % l'année précédente.

De son côté, la Banque de France note également des signes favorables à la reprise. D'après elle, l'industrie confirme son rebond, tout comme les services marchands. L'institution note cependant une situation contrastée dans le BTP, et plus particulièrement dans les travaux publics. S'il s'agit d'un bon trimestre, elle note des trésoreries qui s'améliorent mais des carnets de commande qui stagnent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :