Aéroport de Chambéry : 2 M€ de rénovation pour conforter sa place régionale

 |   |  586  mots
L'aéroport savoyard a bénéficié d'une rénovation de son aérogare, dont les comptoirs d'enregistrement.
L'aéroport savoyard a bénéficié d'une rénovation de son aérogare, dont les comptoirs d'enregistrement. (Crédits : Didier Bert)
L'aéroport de Chambéry Savoie Mont Blanc vient de bénéficier d'un programme d'investissements de deux millions d'euros pour rénover son aérogare et son terminal affaires. Et il compte sur l'arrivée de Lyon Saint-Exupéry dans la galaxie Vinci pour bénéficier de synergies.

Cet hiver, les 215 000 passagers attendus à l'aéroport Chambéry Savoie Mont Blanc découvriront une aérogare entièrement rénovée. "Nous avons visé l'amélioration des flux passagers", souligne Nicolas Pelerin, le directeur de l'aéroport savoyard, interrogé lors de l'inauguration de l'aérogare jeudi 24 novembre.

Le dirigeant de l'aéroport compte ainsi en terminer avec la fourmilière de passagers lors des chassés-croisés hivernaux, durant lesquels s'entremêlaient les voyageurs qui attendaient pour s'enregistrer et ceux prêts à embarquer.

Avec des boutiques agrandies, tout comme la salle d'embarquement, et de nouvelles couleurs, l'investissement fait partie d'un programme global de dix millions d'euros, auquel s'était engagé le groupe Vinci en 2013, lors du renouvellement du contrat de délégation de service public avec le Conseil départemental de la Savoie. L'aéroport exploité par le groupe français réalise chaque année un chiffre d'affaires de 10,5 millions d'euros.

Britanniques fidèles

Si le trafic annuel demeure de taille modeste - inférieur de 30% à celui de Grenoble par exemple - la fréquentation est concentrée sur 17 weekends, de décembre à avril. Les pointes de trafic du samedi peuvent atteindre 10 000 passagers, pour l'essentiel venus skier dans les stations de Savoie. L'aéroport peut alors accueillir jusqu'à 38 avions commerciaux dans la journée.

Avec une clientèle passagers à 83 % britannique, l'aéroport Chambéry pourrait être en première ligne des contrecoups du Brexit et de la chute de la livre. Il n'en sera rien cet hiver, affirme M. Pelerin, qui précise que le trafic avec la Grande-Bretagne demeure stable comparativement à l'hiver dernier.

Quelques lignes aériennes font même leur apparition, notamment avec Londres Stansted et Manchester, tandis que d'autres disparaissent comme Édimbourg. Au total, l'aéroport accueille des skieurs venus en lignes régulières de huit pays d'Europe, dont la Russie, les Pays-Bas et le Danemark.

Le terminal Affaires aussi

Les travaux de rénovation n'ont pas oublié les voyageurs d'affaires, pour qui l'aéroport géré par Vinci a dépensé 350 000 euros dans l'habillage du terminal dédié. L'intérieur avait été revu lors d'une précédente phase de travaux.

Ce terminal voit passer 10 000 passagers tout au long de l'année, avec des pointes à 60 avions par jour dans les périodes de vacances d'hiver, ce qui place l'aéroport Chambéry Savoie Mont Blanc comme troisième aéroport d'affaires en France durant l'hiver. Ces voyageurs d'affaires se dirigent alors principalement vers la station de Courchevel, distante de 15 minutes en hélicoptère.

Synergies avec Saint-Exupéry

Interrogé sur l'acquisition de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, situé à une heure de route, par le groupe Vinci, Nicolas Pelerin voit déjà des synergies se profiler en matière de formation, indique-t-il. "Nous pourrons mutualiser des formations pour certains métiers aéroportuaires", illustre-t-il.

Cet hiver, l'aéroport de Chambéry Savoie Mont Blanc embauchera 250 saisonniers, dont la formation vient de s'achever. Ils viendront s'ajouter aux 38 employés permanents de l'aéroport.

Formation aéroport Chambéry SMB

Aéroports Savoie Mont Blanc

Avec l'inauguration de ses rénovations, l'aéroport annonce aussi un changement de nom, accolant la marque territoriale Savoie Mont Blanc à son appellation précédente Aéroport de Chambéry.

Lire aussi : Attractivité : Savoie Mont Blanc étend sa marque

L'aéroport d'Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc connaîtra prochainement la même destinée, en devenant l'aéroport Annecy Savoie Mont Blanc, a indiqué Hervé Gaymard, le président du conseil départemental de la Savoie, lors de l'inauguration de l'aérogare jeudi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2016 à 19:21 :
A 1 heure de St EX cet aéroport Chambérien ne pose pas de question, ni celui de St Geoir, quand à l'ouest celui de St Etienne ne cesse d'agacer la sphère Lyonnaise. Avec des infrastructures de dessertes ferroviaires adaptées ( barreau sud Lyon : liaison Givors / St Ex ), la question ne se poserait plus. St Ex pourrait alors pleinement jouer son rôle de plateforme aéroportuaire régionale.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :