Aéroports de Lyon et de Genève : les vols internationaux dopent le trafic

 |   |  261  mots
L'aéroport de Genève.
L'aéroport de Genève. (Crédits : DR)
L'Observatoire statistique frontalier vient de publier une étude détaillant l'activité des aéroports de Lyon Saint-Exupéry et de Genève entre 2002 et 2015. Avec près de neuf millions de passagers par an pour le premier, et près de 16 millions pour l'autre, les deux aéroports connaissent une fréquentation en constante augmentation.

Cent cinquante kilomètres les séparent. L'un est en France, l'autre en Suisse. L'un a attiré 8,7 millions de passagers en 2015, l'autre 15,7 millions. Une étude publiée début octobre par l'Observatoire statistique transfrontalier - mise en oeuvre par l'Office cantonal de la statistique de Genève et l'Insee Auvergne Rhône-Alpes - détaille l'activité des aéroports de Lyon Saint-Exupéry et de Genève sur une période allant de 2002 à 2015.

Aéroports Lyon et Genève

Entre 2014 et 2015, le nombre de passagers transitant par l'aéroport de Lyon a augmenté de 2,8 %, soit un peu moins vite qu'en France métropolitaine (+ 3,1 %). Cette variation fait suite à une quasi stagnation du trafic depuis 2011, date à laquelle l'aéroport a franchi le cap des huit millions de passagers sur un an. Entre 2002 et 2015, le nombre de passagers s'est accru en moyenne de 3,2 % chaque année.

Lire aussi : Aéroports de Lyon : Aéroports de Genève se retire des négociations

A l'inverse, sur cette même période, le nombre de passagers de l'aéroport de Genève a plus que doublé avec une croissance annuelle moyenne de 5,8 %.

Trafics nationaux et internationaux

A Lyon, le trafic est essentiellement international et se fait principalement avec d'autres pays d'Europe (75 %) ou les pays d'Afrique du Nord (21 %). Le reste étant national.

A l'inverse, à l'aéroport de Genève, la quasi-totalité des passagers est issue du trafic international, essentiellement depuis et vers l'Europe (90 %) puis le Moyen-Orient (4 %). Londres est la destination ou la provenance, la plus fréquente avec 2,3 millions de passagers en 2015. Loin devant la deuxième destination, Paris (un million de passagers).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2016 à 8:20 :
Plus de trafic national à Lyon qu'à Genève ? Sans dec... Sans doute le journaliste n'a pas regardé la taille de la Suisse et le peu d'intérêt d'une liaison nationale par rapport au cas français.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :