L'aéroport de Saint-Etienne cherche d'urgence son modèle économique

 |   |  375  mots
L'aéroport affiche un déficit chronique de près de 2,5 millions d'euros.
L'aéroport affiche un déficit chronique de près de 2,5 millions d'euros. (Crédits : DR)
Le syndicat mixte a rejeté la proposition -trop coûteuse- de l'unique candidat à la délégation de service public, SNC-Lavalin. Les contrats avec les compagnies low-cost Ryanair et Pegasus Airlines ne seront pas renouvelés.

Retour à la case départ. Ce vendredi 10 février, le comité syndical du syndicat mixte de l'aéroport de Saint-Etienne Loire a rejeté à l'unanimité la proposition du canadien SNC-Lavalin, unique...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :