Saint-Etienne  : l'avenir de l'aéroport se décidera en septembre

 |   |  201  mots
L'aéroport a accueilli 150 000 passagers l'an dernier.
L'aéroport a accueilli 150 000 passagers l'an dernier. (Crédits : DR)
Les négociations sont en cours avec le seul candidat à la délégation de service public de l'aéroport de Saint-Etienne Loire. En cas d'échec, Gaël Perdriau, envisage notamment un rapprochement de l'infrastructure stéphanoise avec les autres aéroports de l'aire métropolitaine.

Quel avenir pour l'aéroport de Saint-Étienne Loire ? La réponse tombera en septembre, après examen de la proposition du dernier candidat à la délégation de service public.

"Si la proposition est intéressante, nous sommes prêts à investir", assure Bernard Bonne, le président du conseil départemental de la Loire et du comité syndical de l'aéroport.

Pour rappel, la CCI de Saint-Etienne/Montbrison a vendu l'aéroport l'an passé, pour quatre millions d'euros au syndicat mixte.

Un rapprochement avec Aéroports de Lyon ?

Au cas où la procédure de DSP ne déboucherait pas sur un résultat satisfaisant, l'élu évoque la possibilité de se rapprocher d'autres partenaires. Le président de Saint-Etienne métropole, Gaël Perdriau, envisage notamment un rapprochement de l'infrastructure stéphanoise avec les autres aéroports de l'aire métropolitaine.

"Ma proposition a reçu une écoute attentive de la part de Gérard Collomb", souligne l'élu.

L'aéroport de Saint-Etienne Loire a enregistré une fréquentation de 150 000 passagers en 2015 et qu'il affiche un déficit chronique supérieur à deux millions d'euros. Malgré ces pertes des investissements sont toujours à l'étude, notamment des travaux sur la piste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2016 à 21:44 :
Un nouvel article sur l'actualité de cet aéroport serait super !
a écrit le 11/03/2016 à 17:23 :
Saint Etienne Loire, 3è piste de St Exupéry, une idée pertinente qui s'invite au débat dans le prolongement de la prochaine privatisation de l'aéroport Lyonnais. La réalisation de l'A 45 à l'horizon 2022 en accroît notablement l'intérêt, en convergence entre les 2 agglomérations.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :