Hospices civils de Lyon : la paix sociale au prix de l’immobilier

 |   |  1813  mots
Un immeuble des HCL, au 17 place Bellecour à Lyon.
Un immeuble des HCL, au 17 place Bellecour à Lyon. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Alors que le premier schéma directeur de l’immobilier touche à sa fin, aux Hospices civils de Lyon, le patrimoine immobilier – quelque 1 000 lots d’habitation et 150 lots de commerces et bureaux, estimés à environ 500 millions d’euros – est désormais une variable d’ajustement mise à profit pour réduire tant bien que mal les déficits. Il reste aussi un élément capital de la politique sociale sous l’œil vigilant des partenaires sociaux, à l’aube d’un nouveau schéma directeur, qui devrait être signé cette année.

En 2012, la Cour des comptes épinglait les Hôpitaux de Lyon, mais aussi ceux de Paris et de Marseille sur la gestion de leur patrimoine immobilier. Un enjeu considérable puisque ces structures sont...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :