GranoFlakes : un savoureux projet pour la filière cornflakes européenne

 |   |  751  mots
(Crédits : DR)
Après trois ans de travail collaboratif entre chercheurs et entreprises privées, le projet national GranoFlakes a permis l'ébauche d'un nouveau cornflakes. Le futur du maïs européen s'écrit peut-être en Rhône-Alpes/Auvergne.

Lancé en 2012, le projet GranoFlakes soulève de grands espoirs pour la filière cornflakes européenne. La production de céréales petit déjeuner à base de maïs, représente aujourd'hui 500 000 tonnes en Europe. Paradoxalement, la majorité des cornflakes consommés aujourd'hui en Europe est fabriquée à partir de maïs d'Amérique du Sud, où la variété "Plata" reste la référence qualité.

Satisfaire un marché européen

Initié avec le pôle de compétitivité Céréales Vallées, implanté en Auvergne, le projet GranoFlakes a donc permis de mettre au point des solutions innovantes pour la production de cornflakes de qualité en Europe au travers d'une approche combinée entre un travail sur la matière première et les procédés de fabrication.

"Le défi est de relocaliser la production de cornflakes pour satisfaire un marché européen en constante augmentation", explique Grégoire Berthe, directeur général du pôle de compétitivité de Céréales Vallées, coordinateur du projet.

L'idée est donc de concurrencer le maïs "Plata", produit en Argentine qui représente 70% du marché mondial.

Cornflakes

Les premiers cornflakes issus du projet Granoflakes. (Crédit photo : Céréales Vallée)

"Plus économique et moins énergivore"

"On produit déjà ces grains en Europe, dit vitreux (de couleur translucide et permettant de produire des cornflakes, NDLR), mais on souffre de faibles rendements, à l'inverse des grains de maïs farineux, largement cultivés en Europe, Grace à ce procédé, nous allons produire un cornflakes moins consommateur d'énergie, plus croustillant que le cornflakes traditionnel, beaucoup plus économique" précise Sylvie Brunet, chef de projet Recherche et Développement au sein du groupe Limagrain.

Pour arriver à ce résultat, le projet GranoFlakes a réuni durant trois ans quatre partenaires privés et un institut de recherche positionnés sur toute la chaîne de valeur (*) : sélection variétale, caractérisation, fractionnement, séchage et cuisson-extrusion. Limagrain Europe, Limagrain Céréales Ingrédients, Clextral, Veodis 3D et l'INRA : tous ont travaillé de manière coordonnée et complémentaire pendant ces trois années sur chaque tâche du projet.

Nouveaux marchés

Pour la PME Clextral, basée à Fiminy (Loire), spécialisée dans la conception et la vente de ligne d'extrusion, l'avènement de ce nouveau type de cornflakes est synonyme de nouvelles parts de marché potentielles à travers le monde entier.

"L'objectif est de prendre des parts de marché au cornflakes traditionnel. Les machines coûtent moins cher, sont moins encombrantes et moins énergivores que les machines traditionnelles. De plus elle permettent davantage de flexibilité. On peut faire d'autres types de cornflakes, céréales petits déjeuners, les boules au miel, etc." explique Sylvie Brunel, responsable procédé chez Clextral.

Le lancement commercial de cette nouvelle variété de maïs pourrait avoir lieu d'ici trois ans.

A propos de Céréales Vallée

Céréales Vallée contribue, par l'innovation, à valoriser durablement les céréales pour répondre aux enjeux alimentaires, non-alimentaires et environnementaux de notre société. Né en 2005, Céréales Vallée est le seul pôle de compétitivité impliqué dans les filières céréalières, de la semence aux produits finis. Implanté en Auvergne et d'envergure internationale, il réunit un plateau de compétences unique en matière d'innovation dans les céréales et fédère plus de 900 acteurs, publics et privés impliqués dans la recherche, l'industrie et la formation des filières céréalières. Dans un contexte de compétitivité mondiale forte, le Pôle facilite le montage et la coordination de projets collaboratifs innovants autour de 4 axes thématiques : Céréales Production Agricole Durable, Céréales Alimentation Animale, Céréales Alimentation Nutrition Humaine, Céréales Agromatériaux.

(*) Le projet GranoFlakes réunit cinq partenaires publics et privés : les entreprises Limagrain Europe, Limagrain Céréales Ingredients, Clextral (concepteur de ligne de production par extrusion), Veodis 3D (une PME spécialisée dans la modélisation des données) et l'Inra (via ses unités de recherches de Nantes et Montpellier). Lancé en 2012, il a obtenu le soutien financier du Fonds unique interministériel (FUI). Il a été financé dans le cadre du Fonds Unique Interministériel (FUI) par l'Etat, la Région Auvergne, les communautés de communes de Saint-Etienne et Clermont-Ferrand et le FEDER.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :