BigBooster s'installe en Chine

 |   |  247  mots
(Crédits : BigBooster)
BigBooster, un programme international d'accélération de startups va organiser un Bootcamp à Shanghai à l'automne prochain, marquant ainsi son ouverture au marché chinois.

Le programme d'accélération de startups BigBooster, fondé en 2015, poursuit son maillage à l'international. Après avoir établi un fort partenariat avec l'écosystème bostonien, cette structure "non-profit" s'ouvre vers l'Asie. Un accord vient d'être signé entre emlyon business school Asie et BigBooster Chine, à Shanghai, en présence de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Nous avions cette volonté de nous ouvrir sur le marché international, en commençant par les USA. Mais les startups ont eu cette volonté d'avoir aussi une ouverture sur l'Asie, et plus particulièrement la Chine", explique Anne-Marie Graffin, directrice du programme.

Lire aussi : A Shenzhen, la French Tech à la conquête du marché chinois

Il s'agira d'accompagner les jeunes pousses sur ce marché émergeant. "Tous les alumnis de la saison 1 ainsi que ceux de la saison 2 pourront postuler pour se rendre au booster camp en Chine, qui aura lieu durant l'automne, détaille la dirigeante.

In& Out

"Les domaines d'excellence de Lyon restent nos points d'ancrage, à savoir la santé ou le global impact", poursuit la dirigeante.

Derrière cet accompagnement, résulte également la volonté d'attirer davantage de startups internationales sur le territoire régional. "La Volonté est de faire de l'in & out : faire venir aussi davantage d'entreprises américaines et chinoises au sein du Big Booster, et pas seulement envoyer les nôtres", explique Anne-Marie Graffin.

Cette ouverture vers le marché chinois a été également soutenue par les partenaires du programme BigBooster.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :