Métropole de Lyon : 100 millions d'euros économisés fin 2017

 |   |  474  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
La métropole de Lyon résiste à la baisse des dotations du fait de l'évolution de ses recettes fiscales et de son chantier "marges de manoeuvre". Selon les hypothèses actuelles, considérées comme raisonnables, l'écart entre les recettes et les dépenses devrait dégager un autofinancement brut de 209 millions, en hausse de 7,4 % sur le BP 2016.

Son dynamisme, en termes démographique et accueil des entreprises, ainsi que le plan d'économies engagé en 2015 concourent à une augmentation prévisionnelle de la capacité d'autofinancement en 2017...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2016 à 18:10 :
"Des efforts surhumains" pour réduire les dépenses de fonctionnement, selon Richard Brumm ? Il n'y aurait donc plus 165 conseillers à la Métropole ? A titre de comparaison il n'y a que 100 sénateurs aux USA, et 70 en Allemagne. Ne parlons pas du secteur privé, où les plus grandes entreprises, 100 fois plus importantes que notre "Métropole" se contentent de 6 à 10 dirigeants car là on n'est plus dans le surhumain mais, sans doute, dans le divin. Guignol est bien toujours de Lyon !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :