La région Auvergne-Rhône-Alpes lance un "plan fruits" à 8,5 millions d'euros

 |   |  192  mots
(Crédits : Licence CC0)
La région lance un "Plan Fruits" doté de 8,5 millions d'euros pour soutenir la filière arboricole.

La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce un "Plan Fruits" pour développer la filière arboricole. Une enveloppe de plus de 8,5 millions sera mobilisée sur la période 2017-2020 ; c'est près de 4 millions d'euros supplémentaires par rapport à l'ancien programme dédié à la filière fruits.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, la filière fruits occupe 30 000 hectares, soit 20% des surfaces françaises. Tous fruits confondus, Auvergne Rhône-Alpes est la deuxième région productrice de France.

Le "Plan Fruits" doit encourager les investissements pour moderniser les exploitations, lutter contre le vieillissement des vergers et permettre l'adaptation aux nouvelles attentes du marché. Selon le communiqué, il est prévu de protéger les vergers contre le gel, la grêle, les pluies fortes et autres aléas climatiques en utilisant des filets, des systèmes anti-gel ou encore des tunnels. Enfin, un effort particulier sera concentré sur la communication.

"Le maintien de la production arboricole régionale est capital si nous voulons garantir un revenu décent à nos agriculteurs et des volumes suffisants pour alimenter les entreprises", commente Emilie Bonnivard, vice-présidente déléguée à l'agriculture, dans le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/07/2017 à 10:17 :
Les fruits, brugnon, pêches, abricots, cerises et-c... pommes bien entendu, un véritable scandale même, sont de plus en plus mauvais au gout et en plus les fruits de l'agro-industrie apportent bien moins de vitamines et autres que ceux qui poussent naturellement. Pour ma part je ne mange plus que des fruits "sauvages" mais j'ai la chance d'habiter à la campagne même si du coup on en mange forcément moins.

Facile de savoir ce qu'il faudrait faire mais le lobby de l'agro-industrie étant hyper bien implanté fait tout pour l'en empêcher, et bien que voulez, crevez hein...

"Une pomme de 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui" http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-planete/20150126.RUE7557/une-pomme-de-1950-equivaut-a-100-pommes-d-aujourd-hui.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :