L'Ardèche compte sur la grotte Chauvet

 |   |  563  mots
La billeterie de l'espace de restitution est déjà ouverte avec des réservations venant de Chine et des Etats-Unis. Crédits : Jean Clottes CNP
La billeterie de l'espace de restitution est déjà ouverte avec des réservations venant de Chine et des Etats-Unis. Crédits : Jean Clottes CNP (Crédits : Jean Clottes CNP)
Avec 2,1 millions d'arrivées par an, 16,1 millions de nuitées et 5 000 emplois directs , le tourisme est l'un des secteurs majeurs de l'économie du département. L'activité pourrait se développer davantage avec le classement de la grotte Chauvet au patrimoine mondial de l'Unesco et l'ouverture de son espace de restitution en avril 2015.

Si pour beaucoup de vacanciers, l'Ardèche ne se résume qu'à des campings ou à une belle carte postale avec la descente des gorges en canoë, les randonnées et le cyclotourisme sont aussi très appréciés. Il a su s'imposer au fil des ans détaille Gil Breysse, directeur de l'agence de développement touristique de l'Ardèche :

« Cette offre est assez importante. Il y a des voies douces, la ViaRhôna et d'anciens chemins de fer. Nous avons aussi mis en place un projet « Sur les routes de l'Ardéchoise », qui permet aux cyclotouristes de parcourir les routes de cette célèbre course qui se déroule au mois de juin. Enfin, il y a aussi la trans'VTT de l'Ardèche, développée avec le parc naturel régional des monts d'Ardèche ».

Ardèche

L'Ardèche est le leader régional du tourisme vert. Sur ce cliché, la vallée de l'Eyrieux. Crédit M.Rissoan/ADT07

De nouvelles stratégies touristiques

Le nouveau schéma départemental du tourisme 2015 - 2020, qui sera adopté en décembre par le Conseil général, est encore en cours d'élaboration. Mais il devrait s'articuler autour de trois axes : confirmer la place de l'Ardèche en matière de loisirs en plein air, mais aussi proposer une offre « culture et patrimoine » et lisser l'activité tout au long de l'année.
En cela, le classement de la grotte Chauvet au patrimoine mondial de l'Unesco le 22 juin 2014, s'inscrit logiquement dans ces nouvelles stratégies.

« L'espace de restitution de la grotte Chauvet devrait accueillir 300 000 à 400 000 visiteurs par an. Voir classer cette grotte est un vrai plus. Nous espérons que cet espace soit une locomotive pour tirer l'économie touristique vers le haut », estime Guillaume Breton, chargé de mission à la CCI de l'Ardèche, qui rappelle : « que d'autres sites captent déjà, eux aussi, un nombre important de visiteurs. Le Safari de Peaugres en attire près de 300 000 ».

Viser l'international

Actuellement, la saison touristique s'étend d'avril à octobre. Ce sont les Français (79,5 % des nuitées) qui représentent la majeure partie de la clientèle. Arrivent par la suite, dans les statistiques, les Européens (Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Suisse et Royaume-Uni). En fin de peloton, les américains et asiatiques. Un constat qui pourrait évoluer dès les prochains mois selon Gil Breysse :

« Les pays nordiques aiment traditionnellement la nature et les loisirs de plein air. Avec la stratégie que nous développons et le classement de la grotte Chauvet, nous visons désormais d'autres types de clientèles, d'autres catégories socio-professionnelles aussi. On sait déjà que les Canadiens, les Nord-américains et les Chinois sont intéressés par le patrimoine. La billetterie de l'espace de restitution est déjà ouverte. Il y a eu des réservations provenant de ces pays. Une grotte avec des peintures de 36 000 ans , ça intéresse forcément le monde entier. L'absence d'autoroute ou de ligne SNCF voyageurs ne sont pas pénalisantes ».

Des cibles qui auront par ailleurs un budget plus élevé et qui pourraient aussi se succéder tout au long de l'année. Aujourd'hui, le panier d'un campeur reste modéré et atteint 40 euros par jour et par personne. « Ces nouveaux touristes pourraient dépenser davantage. À titre d'exemple, un cycliste dépense près de 80 euros » relève Gil Breysse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :