Réforme territoriale : en route vers l'Aura

 |   |  855  mots
Jean-Jack Queyranne président de Rhône-Alpes aux cotés de René Souchon président de l'Auvergne
Jean-Jack Queyranne président de Rhône-Alpes aux cotés de René Souchon président de l'Auvergne (Crédits : Franck Trabouillet Rhône-Alpes/Auvergne)
Cette semaine, Acteurs de l'économie-La Tribune revient sur les enjeux et les conséquences de l'union entre les régions Rhône-Alpes et Auvergne. Sans attendre l'adoption de la réforme régionale par le Parlement, les deux exécutifs ont entamé la construction de la future région, forts des points communs dans l'organisation des deux structures. Un programme d'actions est mené conjointement.

Dès la fin juin 2014, quelques semaines après l'annonce par François Hollande de son souhait de voir fusionner l'Auvergne et Rhône-Alpes, les présidents de ces deux régions, respectivement, René Souchon et Jean-Jack Queyranne, ont entamé l'élaboration de ce contrat de mariage.

« Ce n'est ni une fusion ni une absorption mais la co-construction d'une nouvelle région », précisent-ils.

Deux comités de suivi

Une région qui pourrait être baptisée Aura (Auvergne Rhône-Alpes). Les deux présidents ont rapidement établi une feuille de route et mis en place deux comités : l'un réunissant les exécutifs et l'autre les directeurs généraux et directeurs généraux adjoints. Autre structure associée au processus : un comité de suivi composé, dans chaque région, de représentants des groupes politiques, du conseil économique, social et environnemental régional, des chambres consulaires, des universités.

« Il n'y a pas de différence fondamentale dans les modalités d'organisation, dans les systèmes de subvention entre nos deux régions », notait Jean-Jack Queyranne (à gauche sur la photo).

« Les méthodes de travail sont assez différentes. Il faut les rapprocher, notamment pour les politiques de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :