Comment les Entretiens Jacques Cartier se réinventent avec la pandémie

 |  | 916 mots
Lecture 5 min.
Les Entretiens Jacques Cartier, qui démarreront comme prévu début novembre, seront donc l'occasion de tester ce nouveau format 100% digital.
Les Entretiens Jacques Cartier, qui démarreront comme prévu début novembre, seront donc l'occasion de tester ce nouveau format 100% digital. (Crédits : DR)
Ils auraient dû rassembler en présentiel près de 5.000 décideurs et 500 experts provenant des deux côtés de l’Atlantique. Cette année, Covid-19 oblige, les 33e Entretiens Jacques Cartier, qui devaient se dérouler début novembre en Auvergne Rhône-Alpes, prennent le virage du 100% digital. Une occasion d'innover et de s'appuyer sur les expertises des deux continents pour affronter la pandémie.

Ils en avaient vu d'autres jusqu'ici, sans jamais pour autant rencontrer un contexte similaire à celui de la Covid-19 : organisés depuis près de 30 ans alternativement en Auvergne-Rhône-Alpes (France) et au Québec (Canada), les Entretiens Jacques Cartier rassemblent chaque année des décideurs et experts des deux pays, au cours de trois journées de rencontres et de réseautage. La 33e édition, qui devait se tenir du 2 au 4 novembre 2020, aura finalement été l'occasion d'en repenser le format en raison de la pandémie. Pour autant, pas question pour la nouvelle directrice générale, Nathalie Hamel, de jeter l'éponge. La Covid-19 et son flot de défis mériteraient bien selon elle un éclairage d'experts, issus des deux continents.

"Nous avions amorcé une réflexion en amont de la crise sanitaire, avec l'objectif de pouvoir capitaliser, tout au long de l'année, sur le contenu déployé lors des Entretiens Jacques Cartier, qui réunissent près de 4.500 personnes et 500 experts habituellement", illustre Nathalie Hamel.

La pandémie aura même accéléré les choses : "Un certain nombre de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :