Végétal local : une nouvelle filière qui pousse les ressources du territoire

 |  | 798 mots
La filière Végétal local, montée en 2015, propose de garantir à la fois la provenance locale à travers une traçabilité complète, une diversité génétique et une conservation de la ressource au sein du milieu naturel.
La filière Végétal local, montée en 2015, propose de garantir à la fois la provenance locale à travers une traçabilité complète, une diversité génétique et une conservation de la ressource au sein du milieu naturel. (Crédits : DR)
Elle compte déjà près de 530 espèces labellisées, dont 115 uniquement pour le Massif Central. Créée à l'initiative des Conservatoires botaniques nationaux, de l'Afac Agroforesteries et de Plante & Cité, la marque Végétal local se pose aujourd'hui comme un outil de traçabilité, propriété de l'Office français de la biodiversité (OFB). Avec, au menu, une solution basée sur la nature en vue de revégétaliser des espaces naturels altérés.

Les paysagistes, urbanistes et entrepreneurs en travaux publics se heurtent parfois à des problèmes liés à l'emploi de végétaux d'origine méconnue. Certaines plantes, inadaptées au territoire et à la biodiversité locale, s'avèrent ponctuellement envahissantes, d'un entretien coûteux et nécessitent souvent l'utilisation renforcée de pesticides et autres intrants.

"Leur remplacement par des végétaux locaux d'origine sauvage permet de répondre à ces inconvénients", argumente Stéphane Perera, responsable du service médiation scientifique au Conservatoire botanique national du Massif central. Jusqu'à présent, il était particulièrement difficile d'acquérir ces végétaux sur le marché, faute de filières spécifiques.

La filière Végétal local, montée en 2015, propose ainsi de garantir à la fois la provenance locale à travers une traçabilité complète, une diversité génétique et une conservation de la ressource (plantes et arbres des écosystèmes...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :