Keranova décroche un financement d’état de 5 millions d’euros

 |   |  463  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Spécialisée dans l’automatisation des opérations chirurgicales des yeux, la start-up stéphanoise Keranova a convaincu les experts du Secrétariat général à l’investissement. Le prêt est de 5 millions d’euros, prélude à une levée de fonds XXL qui devrait être bouclée en fin d’année.

Après 7 mois d'instruction, la start-up stéphanoise obtient un prêt de 5 millions d'euros dans le cadre des appels à projet PIAVE (Projets industriels d'avenir).

L'ex-patron de l'entreprise lyonnaise EyeTechCare (dispositifs médicaux thérapeutiques non invasifs pour le traitement du glaucome), Fabrice Romano, est évidemment ravi : "Le dossier a été étudié sous tous les angles, les experts de BPI  France et du Secrétariat général à l'investissement ont approuvé. C'est une belle reconnaissance pour nous !".

Créée en 2016, Keranova est spécialisée dans l'automatisation de certaines opérations chirurgicales des yeux. Après 18 mois de R&D, elle vient de valider, il y a quelques jours à peine, les études précliniques. "Nous avons dû lever beaucoup de freins, mais finalement... tout fonctionne parfaitement".

Keranova va désormais pouvoir s'attaquer à l'industrialisation, avec une première phase de préséries. En parallèle, elle mènera le travail réglementaire important, mais nécessaire, pour obtenir le marquage CE au plus vite.

Doublement des effectifs

Deux ans après son premier tour de table à 5 millions d'euros auprès de BPI France, Mérieux Développement et CEA investissement, ce prêt...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :