Pourquoi la CCI Lyon Métropole promet une révolution de l'esprit de son action

 |   |  543  mots
(Crédits : DR)
Quatre orientations phares sont déclinées dans le plan de mandat 218-2022 de la chambre consulaire. Plus que jamais combative malgré les difficultés, elle est bien décidée à devenir un "business Partner" des entreprises.

Les compressions budgétaires - près de 50% de ressources fiscales en moins depuis 2015 - et leurs conséquences sur l'emploi - 35 postes supprimés - n'entravent pas la détermination d'Emmanuel...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2018 à 18:44 :
Cette "révoluton" revient à transformer un éléphant sclérosé en antilope agile ... Quand on connait les cci de l'intérieur, avec les petits chefs surpayés et planqués depuis de nombreuses années, la politique interne rance .... Les directeurs généraux et leurs salaires à 6 chiffres ....
On connait déjà le résultat, une énième promesse de réforme qui n'aboutira pas, trop tard. Le réseau des cci essaie juste de gagner du temps pour permettre à ses dirigeants de partir en retraite de manière confortable.
Réponse de le 08/06/2018 à 10:38 :
Les CCI sont de vieilles institutions de "planqués" qui ne changeront jamais parce que la plupart des personnes qui y travaillent, trouvent normal de ne rien y faire (ou presque rien) : c'est une culture d'entreprise !
Les cadres qui travaillent 4 heures par jour : c'est normal. On ne leur demande pas plus. Quelles entreprises privées pourraient se permettre cela !!
Les réductions budgétaires infligées aux CCI depuis ces dernières années auraient dû changer la donne pour enfin prendre conscience qu'il faut tout rebâtir, changer les mentalités et imposer de nouvelles règles de vie internes et surtout contrôler le travail efficient pour sauver les meubles tout simplement : mais rien n'a été réellement opéré en interne (on fait semblant de trouver de bonnes grandes nouvelles idées pour évoluer et soi-disant survivre : on change les logiciels, on bâti de nouveaux produits encore plus débiles les uns que les autres, on ne voit pas évoluer les autres partenaires qui eux changent vraiment et laisseront tomber un jour les CCI...). En fait, on laisse le bateau coulé petit à petit et les dirigeants OUI EUX partiront tranquilles avec des sous (oh pardon ! des indemnités bien méritées !) plein les poches... Quant aux employés, ils finiront par démissionner dégoutés... C'EST LA VIE ! C'EST LE SYSTÈME ! RIEN NE CHANGERA JAMAIS !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :