Pourquoi la CCI Lyon Métropole promet une révolution de l'esprit de son action

 |   |  543  mots
(Crédits : DR)
Quatre orientations phares sont déclinées dans le plan de mandat 218-2022 de la chambre consulaire. Plus que jamais combative malgré les difficultés, elle est bien décidée à devenir un "business Partner" des entreprises.

Les compressions budgétaires - près de 50% de ressources fiscales en moins depuis 2015 - et leurs conséquences sur l'emploi - 35 postes supprimés - n'entravent pas la détermination d'Emmanuel...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2018 à 18:44 :
Cette "révoluton" revient à transformer un éléphant sclérosé en antilope agile ... Quand on connait les cci de l'intérieur, avec les petits chefs surpayés et planqués depuis de nombreuses années, la politique interne rance .... Les directeurs généraux et leurs salaires à 6 chiffres ....
On connait déjà le résultat, une énième promesse de réforme qui n'aboutira pas, trop tard. Le réseau des cci essaie juste de gagner du temps pour permettre à ses dirigeants de partir en retraite de manière confortable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :