Management : Doitrand joue la carte de la confiance avec ses salariés

 |   |  1659  mots
(Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Horaires libres, grille de salaires nettement au-dessus de la moyenne, intéressement des salariés aux résultats de l'entreprise... Depuis plusieurs décennies, la société Doitrand fonctionne selon son propre modèle, basé sur la confiance et la responsabilisation de chaque salarié. Un management original qui fait aujourd'hui des émules et qui n'obère en rien la santé de cette PME familiale des monts du Forez (Loire), devenue leader français dans la fourniture et la pose de portails automatiques pour l'habitat collectif.

Depuis 80 ans, l'entreprise est enracinée au cœur de Grézolles, petite commune des monts du Forez qui, au nord de la Loire, compte moins de 300 âmes. Le long bâtiment à la façade beige crépie des établissements Doitrand contemple un paysage de campagne vallonné et verdoyant. Au moment de franchir la porte d'entrée, le visiteur est accueilli par une statue d'acier figurant un pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le début de journée est ensoleillé et quelques vaches flânent paisiblement dans la prairie voisine. Seul le bruit sourd d'une poinçonneuse à l'œuvre vient rythmer l'air de sa cadence industrielle.

Ici, depuis quatre générations, la famille Doitrand travaille l'acier. La saga débute avec un aïeul maréchal-ferrant qui transmet le virus à ses deux fils, fondateurs de la société en 1935. À l'origine, celle-ci œuvre dans la serrurerie. Elle se diversifie rapidement vers la fabrication de persiennes métalliques et se repositionne au début des années 1960 sur le marché des portes de garage basculantes et coulissantes.

Une spécificité qui ne saute pas aux yeux

La société, qui figure aujourd'hui parmi les plus belles PME du Roannais, revendique être le leader français dans la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :