Partenariat inédit entre EMLYON et IBM

 |   |  340  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
Le géant informatique américain IBM va s'allier avec l'EMLYON pour accompagner la refonte des modes d'apprentissages de l'établissement.

L'école de management EMLYON et IBM vont présenter, ce mardi à New York, un partenariat inédit décrit comme une première mondiale, selon nos confrères du Figaro. Les deux groupes vont s'associer pour créer un nouvel écosystème d'apprentissage baptisé "Smart Business School".

IBM mettra à disposition l'ensemble de ses solutions pour refondre en totalité les modes d'apprentissages de l'école. Un espace collaboratif sécurisé sera notamment lancé. Il sera ouvert aussi bien aux étudiants de l'EMLYON qu'aux futurs candidats en classes préparatoires, ainsi qu'aux 22 000 anciens élèves, et à des entreprises partenaires.

Un projet sur 5 ans

"L'EMLYON a l'ambition de délivrer une offre de formation personnalisée 24 h sur 24 h et 7 jours sur 7, sur la  base de technologies interactives et collaboratives", a précisé ce mardi, Emmanuel Imberton, président de la CCI de Lyon, première actionnaire de l'école.

Cette alliance sera concrétisée d'ici 5 ans sur l'ensemble des sites de l'EMLYON ainsi que sur des campus virtuels. Le projet représenterait 20 millions d'euros d'investissements. L'EM ambitionne de devenir ainsi une "école mondiale et globale de la formation au management". L'établissement pourrait à terme, tripler le nombre de ses étudiants en France et dans le monde pour atteindre les 10 000 élèves. Selon nos informations, Bernard Belletante, directeur général de l'école et le président d'IBM France devraient effectuer une présentation de cet accord à Lyon le 23 février prochain.

"Un terrain de jeu mondial"

Par ailleurs, la CCI de Lyon a annoncé qu'elle allait engager d'importants travaux de rénovation sur le campus de l'école à Ecully. Cette année la chambre va toutefois réduire de 500 000 euros sa subvention annuelle. A terme, celle ci, évaluée à 2,5 millions d'euros pourrait disparaître.

"Désormais, le terrain de jeu de l'EMLYON est mondial. Le modèle de financement des écoles de commerce s'ouvre. Il y aura de nouvelles recettes et il faudra qu'à un moment nous revenions à un simple rôle d'actionnaire", souligne Emmanuel Imberton.

Actualisé le 27/01/15 à 14h11

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :