Dracula Technologies veut lever 3 à 4 millions pour faire du made in France

 |   |  225  mots
(Crédits : DR)
Dracula Technologies, jeune pousse drômoise innovante veut se doter d'une première ligne de production à Valence afin d'industrialiser son procédé Layer.

Après que son procédé de rupture - fabrication sur une surface souple de cellules photovoltaïques par impression 3D - baptisé Layer, a fait ses preuves sur des petites séries, Dracula Technologies,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :