Artistoon redessine le business de l'art

 |   |  545  mots
Artistoon propose la commande d'oeuvres en ligne d'art, dans différents styles.
Artistoon propose la commande d'oeuvres en ligne d'art, dans différents styles. (Crédits : DR)
La jeune startup lyonnaise Artistoon propose de commander des œuvres d'art personnalisées via internet, réalisées à partir de photos. Elle oriente son business plan pour conquérir le marché français et international.

Voilà une startup qui s'inspire du passé pour mieux s'ancrer dans le futur. Artistoon remet "au goût du jour la commande artistique, cette pratique ancienne, avec l'objectif de rendre l'art accessible au plus grand nombre", souligne Lamine Madjoubi, cofondateur de l'entreprise lyonnaise. Elle propose, via son site web, la commande d'œuvres d'art personnalisées (portrait familial, de mariage, caricatures, etc.), réalisées par des artistes à partir de photos. Après trois ans d'existence, la jeune pousse fait pivoter son business model pour continuer son développement et vise 70 000 euros de chiffre d'affaires en 2015.

Rationalisation du processus

L'idée d'Artistoon germe, en 2009, dans l'esprit de Lamine Madjoubi lorsqu'il observe l'un de ses amis se faire caricaturer à Camden Town, à Londres. En 2011, il développe son concept, avec un associé, sous le statut d'autoentrepreneur. Le projet séduit. La startup remporte ses premiers concours : Startup week-end de Lyon, Med-it (Alger), 1001 projets, bourse French tech, etc.

Mais après trois années en version bêta, avec plus de 100 commandes enregistrées, Artistoon cherche à évoluer, passant "d'un modèle artisanal à une organisation automatisée". Exit l'envoi par les artistes de leur production à destination des clients. Désormais, elle met en place un processus de commande précis par l'intermédiaire d'un partenariat stratégique noué avec "Éclat de verre", le premier encadreur de France. En plus de proposer une meilleure finition des œuvres, cette entreprise, présente partout en France, permet à la startup de centraliser dans différentes villes ses envois et d'unifier le packaging.

Entre 35 000 et 40 000 euros d'investissements

Par ailleurs, le nouveau site web automatise le référencement de la trentaine de styles artistiques différents que peut choisir le client. "Avant, j'effectuais cette tâche manuellement. Avec ce processus je gagne entre 15 à 20 minutes par action", explique le cofondateur. Pour assurer son développement, la startup va également augmenter son tissu d'artistes pour le porter à 250. Les artistes fixent eux-mêmes le prix des œuvres d'art, compris entre 19 euros et 900 euros, avec un panier moyen de 100 euros. L'entreprise prélève une commission sur le produit. Artistoon effectuera prochainement un appel d'offres dans les écoles d'art lyonnaises et parisiennes.

Au total, l'entreprise lyonnaise estime l'investissement entre 35 et  40 000 euros. Pour le financer, elle va puiser dans sa réserve de fonds constituée par les prix des concours. Notamment les 25 000 euros remportées lors du  "101 projets", un challenge organisé par Marc Simoncini (Meetic), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com) et Xavier Niel (Free).

Levée de fonds et internationalisation

Et d'ici fin 2015, la startup, désormais constituée en SAS au capital de 5 000 euros, souhaite lever entre 300 000 et 500 000 euros. L'objectif est de se développer sur toute la France en 2016, et à l'international d'ici 2020. "Nous avons compris que notre concept peut fonctionner à l'étranger après notre victoire au Med-it d'Alger en 2012", souligne le cofondateur.

Pour continuer son ascension, Artistoon souhaite se tourner vers les fonds d'investissement de Xavier Niel  ou de Marc Simoncini. "A notre première levée de fonds, leurs obligations obtenues lorsqu'ils ont injecté les 25 000 euros après le concours deviendront des actions. Alors, pourquoi ne pas continuer avec eux", explique M. Madjoubi. Autre piste possible : François Pinault, qui aurait été séduit par le réalisme de son portrait offert par la startup.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :