IFP Energies nouvelles : l'innovation passe (aussi) par les PME

 |   |  585  mots
(Crédits : IFP Energies nouvelles)
Spécialisé dans la recherche et l'innovation dans les domaines de l'énergie, du transport durable et de l'environnement, l'IFP Energies nouvelles mise aussi sur la valorisation industrielle. En nouant des partenariats avec des grands groupes, mais également en soutenant les PME/PMI et startups. Éclairage, alors que le site de Lyon fête ses 50 ans.

Total, Arkema, Michelin...mais aussi HTA Production ou Enogia. Si les partenariats avec les grands groupes sont au cœur de la valorisation industrielle défendue par IFP Energies Nouvelles (IFPEN), l'organisme public mise également sur la collaboration avec les PME et ETI. Parmi elles, Enogia. L'entreprise marseillaise de trente personnes a développé une technologie qui permet de récupérer une source de chaleur et de la convertir en de l'électricité.

"J'ai pour la première fois rencontré les représentants de l'IFPEN lors d'un salon. Ils étaient présents pour déceler des startups, des innovations. Après plusieurs entretiens, nous avons décidé de collaborer ensemble", se souvient Arthur Leroux, président de la jeune pousse.

Partage de risques

Pour lui, comme pour l'ensemble des entreprises soutenues, l'accompagnement passe par un soutien technologique, grâce à la collaboration des chercheurs d'IFP Energies Nouvelles. "L'objectif est de travailler en partenariat avec des entreprises qui ont des idées d'innovation, mais pas qui n'en ont pas les capacités - techniques ou financières", détaille Frédéric Kolenda, délégué régional en charge de cette thématique au sein d'IFP Energies...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :