Conférence Homo Animalis | Que nous apprennent les intelligences animales ?

 |   |  218  mots
(Crédits : DR ADE)
Les animaux sont dans nos mythes, mais ils sont aussi sources d'innovations, de révolutions, de questionnement... ils nous forcent à regarder notre environnement avec des yeux différents, à remettre en cause nos certitudes. Pour décrypter ces enjeux, Acteurs de l'économie-La Tribune, en collaboration avec Boehringer Ingelheim, lance la deuxième conférence du cycle "Homo Animalis" mercredi 5 décembre 2018 à 18h30.

Le rapport entre l'Homme et l'Animal pourrait être sous-estimé. Il est en fait fondamentalement essentiel à l'émergence de nos civilisations, à notre appréhension du monde et même à notre santé ! Ils sont à la fois outils, ressources, objets de projection et d'émotion.

L'homme est-il un animal comme les autres ? Que nous apprennent les intelligences animales ? Quel impact les animaux ont-ils sur notre santé ? Soumis à la pression de l'homme, la biodiversité est plus que jamais en péril. Pourtant, sans l'animal, point de civilisation humaine...

Pour répondre à ces questions, Acteurs de l'économie-La Tribune, en partenariat avec Boehringer Ingelheim, lance la deuxième conférence du cycle "Homo Animalis" mercredi 5 décembre 2018 à 18h30.

Que nous apprennent les intelligences animales ?

Avec Pascal PicqPaléoanthropologue et Maître de conférences au Collège de France, spécialiste de l'évolution de l'Homme, des grands singes, des entreprises et des sociétés.

btn-Inscrivez-vous-Acteurs2017.png

Inscription obligatoire

Attention : la capacité de la salle étant limitée, La Tribune se réserve le droit de restreindre l'accès aux différents événements. Nous conseillons au public de se présenter en avance avant chaque manifestation.

Date et lieu :

Le mercredi 5 décembre 2018 à 18h30 au siège de Boehringer Ingelheim.

Boehringer Ingelheim
Plan d'accès
Le Boreal, 
29 Avenue Tony Garnier
69007 Lyon 
Métro Gerland

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :