Résultats annuels : Tronics affiche toujours des pertes

 |   |  325  mots
(Crédits : Tronics Microsystems)
Le fabricant de microsystèmes isérois voit son chiffre d'affaires augmenter sur l'exercice clos au 31 mars 2019, mais sa perte nette consolidée part du groupe chute toujours.

Situé à Crolles (Isère) et Dallas (Etats-Unis), Tronics Microsystems a conclu son année 2018-2019 sur un chiffre d'affaires en hausse de 23% à 6,6 millions d'euros, contre 5,4 millions d'euros lors de l'exercice précédent. Cependant, cette progression de l'activité du fabriquant de microsystèmes ne masque pas des résultats financiers dans le rouge, comme depuis plusieurs exercices.

Détenu par le groupe japonais TDK Corporation depuis 2017 et employant une centaine de collaborateurs, Tronics Microsystems affiche un résultat opérationnel de -9,4 millions d'euros en 2018-2019, contre -9,1 millions d'euros lors de l'année 2017-2018. Le résultat net part du groupe s'établit quant à lui à -10,2 millions d'euros, contre -9,1 millions d'euros sur l'exercice précédent.

"Sur l'année fiscale 2019, les charges d'exploitation ont augmenté de 800 000 euros par rapport à l'exercice fiscal précédent, en raison du nouveau site de production américain de Dallas, désormais pleinement opérationnel", noteTronics Microsystems dans un communiqué.

Les capitaux propres de l'entreprise s'établissent à -10 millions d'euros, "incluant les pertes générées par le groupe sur les deux sites de production au cours de l'exercice". L'endettement brut de l'entreprise iséroise - principalement lié à l'endettement vis-à-vis de la maison-mère pour financer les investissements sur le site américain - atteint pour sa part 24,8 millions d'euros.

S'appuyer sur le groupe TDK

Pour l'année 2019-2020, Tronics "compte poursuivre sa dynamique de croissance initiée à Crolles" par de nouveaux produits innovants et par la pleine productivité du site de Dallas. La puissance du groupe TDK sera aussi utilisée.

"En tant que filiale du groupe TDK, Tronics compte capitaliser sur les accords de distribution précédemment signés afin d'accroître sa base de clients à l'international pour ses capteur inertiels MEMS* haute performance, tout en s'appuyant sur les synergies technologiques et commerciales au sein du groupe pour développer ses activités dans le domaine des MEMS".

*systèmes microélectromécaniques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :