Startup : Enlaps lève 3 millions d'euros

 |   |  352  mots
(Crédits : DR)
Enlaps, concepteur d'un dispositif dédié à la prise de vue en time-lapse, va accélérer son développement grâce à une levée de fonds de 3 millions d'euros.

Trois ans après une campagne de financement participatif réussie, la startup iséroise Enlaps vient de réaliser une levée de fonds de 3 millions d'euros auprès de business angels parmi lesquels Fabien Pierlot, président-fondateur de Coyote, Jiong Ma, senior partner chez Braemar, Charles Matine, ex-Apple et de partenaires bancaires comme Bpifrance, BNP Paribas et la Caisse d'épargne.

"Cela nous permettra d'accélérer notre croissance à l'international (Europe et Amérique du Nord, NDRL) et d'investir en R&D afin d'insérer des technologies d'intelligence artificielle au cœur de nos solutions et de permettre à nos clients d'exploiter au maximum le potentiel des contenus créés au travers des time-lapses," indique Antoine Auberton, co-fondateur et président-directeur-général d'Enlaps dans un communiqué.

Co-fondée en 2015 avec Benoît Farinotte, la société conçoit et commercialise le dispositif Tikee, une solution pour réaliser des time-lapses avec deux caméras 4K via un boitier autonome en énergie, primée au CES de Las Vegas en 2016. Elle est notamment utilisée dans le domaine événementiel, touristique ou encore de la construction pour filmer des chantiers.

Deux nouveaux produits

Dès l'officialisation de cette levée de fonds, la société a annoncé le lancement de deux nouveaux produits, plus performants que le premier modèle. L'un d'entre eux sera plus haut de gamme, permettra de filmer en 6K, avec une autonomie doublée, un système de géolocalisation GPS et une capacité de stockage jusqu'à 512 GO.

"Avec cette nouvelle gamme et ces nouvelles fonctionnalités, je suis certain que les photographes professionnels et les entreprises, mais aussi les particuliers passionnés d'image, pourront bénéficier de la solution la plus adaptée à leur besoin," avance Benoit Farinotte, directeur technique et co-fondateur d'Enlaps.

L'entreprise, dont le siège se situe à Meylan, emploie aujourd'hui une quinzaine de collaborateurs et prévoit cinq recrutements d'ici fin 2019. Elle a vendu, en 2018, 2 000 exemplaires de sa première génération de boîtiers dans 52 pays, pour un chiffre d'affaires d'un million d'euros. Elle envisage de le doubler pour 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :