Le programme "Pépites" dévoile ses derniers lauréats

 |   |  249  mots
(Crédits : iStock)
Amiltone, Efalia et Shift Consulting rejoignent les rangs des entreprises accompagnées par le programme "Pépites" à Lyon.

Depuis son lancement en 2011, le programme "pépites" accompagne les entreprises à très fort potentiel du territoire lyonno-stéphanois vers l'hyper-croissance.

Trois nouvelles PME du secteur du numérique viennent de l'intégrer. Elles seront suivies par les équipes de la Métropole de Lyon et la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, les deux porteurs de ce projet.

Les trois lauréats sont :

  • Amiltone, le spécialise villeurbannais des systèmes d'information et de l'ingénierie industrielle créé en 2012. D'ici trois ans, l'entreprise veut doubler son chiffre d'affaires et ses effectifs (213 collaborateurs aujourd'hui) ;
  • Fondé en 1982, le groupe Efalia est un éditeur de logiciel dédié à la gestion de l'information documentaire et la dématérialisation des processus, basé à Vénissieux. Souhaitant devenir leader dans son domaine, l'entreprise de 75 collaborateurs et 10 millions d'euros de chiffre d'affaires vise un développement à l'international ;
  • EnShift Consulting, née en 2013 dans l'incubateur de l'emlyon business school, accompagne des entreprises de taille intermédiaire et grands groupes dans leur transformation digitale et leur management de l'innovation. Après une levée de fonds de 11 millions d'euros en septembre 2018, l'entreprise doit rayonner au-delà de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour devenir, à l'horizon 2023, "un label de référence en matière de déploiement de l'innovation". Une implantation à Paris est prévue cette année.

En 2018, les 75 entreprises accompagnées depuis le lancement du programme en 2011 ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 612 millions d'euros. Au total, 3750 collaborateurs sont employés par ces entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :