Selon France Stratégie, Lyon a un effet "d'entrainement" sur l'emploi

 |   |  175  mots
(Crédits : DR)
Un rapport de France Stratégie se penche sur la la dynamique de l’emploi dans les métropoles et les territoires avoisinants. Ses conclusions sont globalement positives sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, et particulièrement pour la métropole lyonnaise.

Le rapport de France Stratégie, rédigé par le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires, dresse un état des lieux de l'hypothétique surperformance des métropoles en termes de création d'emplois. Il classe Lyon dans la catégorie des métropoles bénéficiant "d'effets d'entrainement", c'est-à-dire que ses territoires avoisinants connaissent une dynamique de l'emploi aussi forte que celle de la métropole.

Cette nouvelle va dans le sens de la circulation des revenus dans l'ensemble de l'aire urbaine lyonnaise, une conclusion qu'avait déjà tiré l'Insee dans une étude publiée en avril dernier.

Lire aussi : La métropole de Lyon, un aspirateur à richesses ?

Quant à la ville de Grenoble, elle présente une dynamique d'emploi inversée : la zone périurbaine est plus dynamiques en termes de création d'emplois que la métropole elle-même. Ce dynamisme des territoires environnants s'explique par la croissance de la population et l'industrialisation de la zone, tandis que la métropole de Grenoble pâtit de sa forte spécialisation sectorielle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :