Aéroports de Lyon : les huit prétendants au rachat connus

 |   |  308  mots
(Crédits : O. Chassignole)
Dans le cadre de la privatisation de la société Aéroports de Lyon, suite à la cession de 60% du capital détenu par l’État, huit candidats se sont déclarés. Le fonds Cube, allié à l'aéroport de Genève, est bien dans la liste.

On connaît désormais officiellement la liste des candidats au rachat des 60 % étatiques de la société des Aéroports de Lyon. Selon le quotidien Le Progrès daté du 12 mai, ils sont huit à s'être...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2016 à 9:46 :
En dehors de "vendre les bijoux de famille", quel intérêt à cette privatisation ? Les autorisations de créer des lignes nouvelles étant du ressort de l'administration parisienne, LYS ne va pas pouvoir se développer tant que Air France, ADP et l'actionnaire principal de ces deux entreprises (l'état) ne le souhaiteront pas ...!!!
a écrit le 12/05/2016 à 22:57 :
Associé l'aéroport de Lyon St Exupéry à celui de Genève serait un non sens.
Il y en aura un qui mangera l'autre et cela se fera par les coûts.
Au casse coup pour St Exupéry!
a écrit le 12/05/2016 à 19:44 :
Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le candidat le mieux placé pour développer le business de St Ex est l'aéroport de Genève à l'étroit chez lui toute en étant déjà bien plus compétitif. Une vraie opportunité pour la nouvelle région mais, excusez-moi du peu, la plus politiquement incorrecte: reconnaître que Genève a réussi son développement économique libéral, a enrichi ses citoyens alors que son homologue lyonnaise, englué dans les idéologies françaises, a raté le sien et appauvri ses citoyens (dans un ratio > 1 à 3!).
Réponse de le 13/05/2016 à 9:53 :
Que pourra faire Genève à Lyon de plus que tout autre gestionnaire ?? TOUT est du ressort des administrations françaises parisiennes !!! Les seuls prérogatives seront sur le prix des parkings ou des loyers des commerces !! Même les droits payés par les compagnies sont régulés...
De plus, Genève bénéficie du droit du travail suisse... ils n'importeront pas ça à LYS !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :